Nox Aeterna

La guerre est enfin finie. Harry Potter et Lord Voldemort y ont néanmoins laissé la vie. Tout semble être rentré dans l'ordre. Mais est-ce vraiment le cas...?
 

Partagez
 

 [6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
[6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore R_profs
Pedro Mortimez
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Feat : Hugh Dancy
Messages : 132
Points rp : 1848
Localisation : Serre n°3

Identité du Sorcier
Age: 38 ans
Affiliation: Neutre
Métier: professeur de Botanique

[6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore Empty
MessageSujet: [6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore   [6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore I_icon_minitimeVen 27 Juin - 9:59

8h du matin. Dur de se réveiller de si bonne heure pour donner un cours de Botanique. Pedro n’avait qu’une seule envie ; dormir. Le nez plongé dans son thé et les yeux mi-clos rivés sur la Gazette du Sorcier, il donnait peine à voir dans la Grande Salle, lieu où tous les élèves de l’école prenaient leur petit déjeuner. Pourquoi ne restait-il pas dans ses appartements, au lieu de subir le vacarme assourdissant de gamins bruyants ? Tout simplement parce qu’il n’aurait jamais eu la force ni le courage de se lever de son lit. Après avoir bu bien un litre de thé, le professeur de Botanique délaissa son journal pour une pile de parchemins. Par Merlin, qu’il aurait voulu rester dans les bras de Morphée ! Ses pas trainant le guidèrent vers la serre de Botanique. Il faisait frais, l’air était agréable et une petite balade à la lisière de la forêt interdite n’aurait pas été de refus. Mais non, non, Pedro devait donner ce maudit cours.

Il se laissa choir grotesquement sur le siège de son bureau et posa ses souliers crottés dessus. Il attendit quelques minutes, somnolant à moitié, l’arrivée de ses tendres étudiants. Tendres ? Peut-être pas. Car malgré l’heure trop matinale pour notre jeune professeur, les élèves eux, semblaient plutôt bien réveillés. Ou du moins, ceci n’était qu’une impression. Les bruits de leurs pas, de leurs rires et de leurs bousculades semblaient raisonner en échos dans toute la serre. Les plantes même se rétractèrent sur elles-mêmes, comme pour protéger leur feuillage d’un éventuellement piétinement d’éléphants. Enfin installés, Pedro jeta un regard blasé à l’assemblée. Sages … oui ils semblaient sages. Il tenait dans sa main droite un paquet de parchemins. Il détestait commencer un cours comme ça, mais chacun était impatient de connaitre sa note, même désastreuse soit-elle.

« Bon heum … j’ai pas trié les copies je trouve ça nul. Donc dans l’ensemble c’était plutôt correct, même si la plupart d’entre vous pensent encore qu’un géranium dentu est une plante carnivore. J’pense que je vais laisser tomber l’idée de vous rentrer dans le cerveau qu’une plante qui possède des dents n’est pas forcément carnivore. M’enfin, ça peut retomber à vos ASPIC, donc soyez un brin vigilant pour vos examens. »

Il jeta un bref coup d’œil sur la première copie. Shae. Elle avait écrit un beau bazar qui tenait la route, mais qui manquait totalement de logique. Son parchemin était criblé de rouge, mais pourtant la note semblait bonne. Le professeur de Botanique arqua un sourcil, puis laissa tomber son parchemin devant les yeux de la Serdaigle.

« Miss Viridian, vous manquez l’Optimal de peu. La prochaine fois, ça serait fun de rédiger votre devoir de façon moins … comment dirais-je, à l’arrache ! Je vous filerai quelques plants qui vous donneront les idées plus clairs. J’suis sûr qu’avec ça, vous allez me viser un Optimal la prochaine fois ! » dit-il d’un ton presque trop jovial.

Il n’était pas là pour casser ses élèves, mais les encourager à progresser et à donner le meilleur d’eux même. Une fois les copies toutes rendues à leurs destinataires, le professeur de Botanique pivota sur ses talons pour rejoindre le grand tableau noir.

« Aujourd’hui nous allons étudier la Branchiflore ! »

Ok … la moitié de la classe paraissait s’endormir malgré le haussement de la voix du professeur. Il arqua un sourcil blasé, puis sortit de son bureau une sorte de bouillasse brune étrange, qu’il fit léviter dans les airs aux yeux de tous. Pour rendre la chose plus intéressante, il suffisait de dire que la possession de cette chose était strictement interdite au sein de l’école.

« La Branchiflore les morv ... les enfants ! Cette chose à usage unique et formellement interdite d’usage au sein de l’établissement. Ça ne vous intéresse donc pas ? Si ? Alors je vais vous en toucher deux ou trois mots. »

Citation :
La Branchiflore est originaire du bassin Méditerranéen. Cette plante aquatique ne peut survivre que quelques heures en dehors des eaux, ou sinon, tout comme une algue, elle a besoin d’une hydratation permanente. La Branchiflore ressemble à un enchevêtrement de queues de rats grises et gluantes. Elle a été découverte par une brillante Botaniste, Elladora Ketteridge en 1654. Les effets à cette époque étaient très peu connus. On semblait croire que la Branchiflore n’était qu’une plante permettant de rendre plus opaque une potion, ou encore à rendre plus consistant un antidote. Généralement, on l’utilisait en bouillie pour transformer un antidote fluide en pommade. Elle n’avait qu’un effet de consolidation. Donc très utilisée par les Médicomages de l’époque.

C’est seulement un siècle plus tard, en 1789 que Beaumont Marjoribanks, un docteur en Herbologie, découvrit les effets réels de la Branchiflore. Une plante incroyable, qui par ingurgitation d’un être humain, donnait la capacité de vivre sous l’eau.
La Branchiflore permet par un mécanisme complexe de métamorphisme des cellules végétales et humaines, de créer des branchies pour respirer sous l’eau, ainsi que des mains et des pieds palmés pour nager. Les effets de la branchiflore s’atténuent une heure après l’ingurgitation du végétal.

Cette plante, malgré sa complexité et ses pouvoirs fabuleux est très peu résistante aux intempéries et semble très vulnérable aux attaques extérieures, telles que les bactéries, virus ou animaux un peu trop gourmands. Elle ne possède aucun système de défense physique efficace contre les prédateurs, comme par exemple des épines, des cuticules épaisses (couche de lipides, contenant de la cire et recouvrant l’épiderme des végétaux), des poils urticants …
Ses tiges en forme de queues de rats permettraient de résister à la déshydratation dans un milieu un peu trop aride ou aux excès de température. L’ostiole (ou orifice)  des stomates (constitués de deux cellules chlorophylliennes) qui se trouvent sur la face inférieure des « queues de rats », peut s’ouvrir ou se fermer en fonction des conditions du milieu. Par exemple, elle se referme pendant les périodes chaudes ce qui limite la déshydratation.

Ainsi, les Branchiflores ne voient pas le jour dans les milieux arides. Elles demandent des conditions rigoureuses et strictes. On les voit naitre généralement près des grands lacs, des étangs ou des marécages. Des lieux donc très humides où elles pourront proliférer par dizaine voire centaine. Malheureusement, son aspect peu ragoutant attire beaucoup les oiseaux qui les confondent avec des rongeurs ou des vers. Il arrive que les poissons se nourrissent de ces végétaux. Ayant beaucoup de mal à se reproduire, les Branchiflores sont classés maintenant en tant qu’espèces en voie de disparition. Il est donc interdit d’en consommer sans autorisation. De toute façon, il est très dur de s’en procurer, même si à Poudlard nous en possédons une petite réserve.

Comment les cellules de la Branchiflore permettent l’apparition des branchies ?

C’est un processus complexe qui fait encore l’objet d’étude de grands Botanistes. En gros, les cellules végétales de la Branchiflore se fixent sur les cellules humaines par des récepteurs magiques qui agissent comme des cellules du soi (c’est-à-dire, des corps non étrangers à l’organisme). Une fois fixé sur la cellule humaine, le patrimoine génétique de la cellule végétal se mêle au noyau, donc à l’ADN de la cellule humaine. Ainsi par de nombreux processus complexes, des cellules de branchies se créent et permettent ainsi à l’humain de respirer dans l’eau. Cependant, il lui sera impossible de respirer à la surface de la terre, tout en ayant les effets de la Branchiflore en action. Donc il est primordial d’ingurgiter le végétal quand on a déjà un pied dans l’eau.

La pollinisation des Branchiflores repose sur une collaboration entre les animaux pollinisateurs (insectes, oiseaux ou poissons) et la plante, résultat d’une coévolution. La coévolution est l’influence réciproque entre deux espèces durant leur évolution. La plante émet des signaux visuels ou olfactifs qui attirent les pollinisateurs. En retour, ceux-ci agissent en transporteurs. Par exemple, les graines de Branchiflores ont besoin de passer par l’estomac d’un oiseau ou d’un poisson pour, par la suite, germer. Mais bien sûr, avant cela, la Branchiflore femelle doit être fécondée … Ce qui n’est généralement pas le cas, vu que le cycle de fécondation est plutôt lent.

« Bien ! Le cours touche à sa fin. Mes braves gens, j’aimerai que vous me remplissiez ce questionnaire sur la Branchiflore, que vous me rendrez à la fin de l’heure. Un peu de culture personnelle est la bienvenue et toujours appréciable.  Bonne chance à tous ! »

Citation :
Nom Prénom
Maison
Année


Devoir de Botanique : La Branchiflore.


1/ Décrire la Branchiflore physiquement.

2/ Quelle est son histoire ? (Découvertes, utilisations …)

3/ Questions à choix multiples (ne pas justifier)

La cuticule épaisse de certains végétaux :
a) Leur permet de résister au froid
b) Diminue l’appétence des feuilles en les rendant coriaces
c) Est constituée de lignine.

Les stomates :
a) Limitent les pertes d’eau de la plante pendant les journées chaudes
b) Sont principalement situé sur la face supérieure de la feuille
c) Régulent l’entrée des sels minéraux de la plante.

La dispersion des graines des Branchiflores repose :
a) Exclusivement sur la collaboration animal disséminateur/plante
b) Exclusivement sur une action du vent
c) Sur une action conjointe du vent et des animaux disséminateurs.

4/ Selon vous dans quelles conditions le Ministère accepterait-il l’usage de la Branchiflore ? (Toutes les idées sont bonnes, tant qu’elles sont construite)

5/ Seuls les élèves de sixième année répondront à cette question : Expliquez en quoi la Branchiflore est devenue plante classée protégée ?

6/ Seuls les élèves de septième année répondront à cette question : Expliquez l’apparition des Branchies après ingurgitation de la Branchiflore. (bien développer)

PS : Répondre à la suite du message sous forme de RP. L'arrivée de l'étudiant en classe, ses impressions sur le cours, ses bavardages et tout le tralala d'un RP normal quoi ... puis vous répondrez au devoir que je corrigerai rapidement, vous transmettant la note une fois le délais du devoir terminé ! Bonne chance Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
Shae Viridian
Sorciers
Feat : Freya Mavor
Messages : 500
Points rp : 1618
Localisation : Pérou

Identité du Sorcier
Age: 16
Affiliation: Neutre
Métier: Commentatrice de Quidditch délurée et géniale

[6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore Empty
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore   [6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore I_icon_minitimeJeu 14 Aoû - 17:58

La Botanique, la pneumonie, même combat


Le jeudi matin. Dur dur dur. Sérieusement, se réveiller à 7h en Février, alors qu'il fait encore quasiment nuit, et penser qu'on se lève pour aller se geler les fesses dans les serres de Botanique, où la température avoisine les moins dix... Non, clairement, rien n'est moins motivant. Mais alors, vous demanderez vous, comment se fait-il que Shae trouve la motivation de bouger ses fesses et d'y aller ? COMMENT, HEIN ?! Même pour moi, la narratrice, ce point reste mystérieux parfois. Mais il y avait une excellente raison à tout ce dévouement pour l'art de rempoter des fleurs. Cette raison tenait en deux mots : Pedro Mortimez. Ce professeur franchement sympathique et aux allures dépressives était un des seuls alliés de Shae parmi le corps professoral. Alors bon, vous me direz, c'est cool, mais est-ce une raison nécessaire pour aller chopper une pneumonie ? Ben, non, c'est clair que non. Mais Shae Viridian savait également que Pedro, ou Pedrolito de son petit surnom, était également dans ses bons jours le parfait fournisseur de plantes exotiques, voir illicites. Et ça... Bon, vous avez compris le tableau quoi.

Tout en réfléchissant donc à ces excellentes raisons qui faisaient que la descendante de Vindictus Viridian se levait le jeudi matin, notre blonde londonienne roula jusqu'au bout de son lit et posa ses orteils sur le sol glacé avec un soupir. Quitter la douceur de son édredon, la chaleur de son lit, et affronter le froid, la neige, et le blizzard pour un cours, c'était quand même une sacré épreuve. Baillant à s'en décrocher la mâchoire, Shae se frotta péniblement les yeux et se traîna jusqu'à la salle de bain en ramassant son uniforme froissé au passage. Une fois habillée, un semblant coiffée et maquillée, elle dévala les marches de la tour des Serdaigles, maudissant les escaliers mouvant qui l'empêchaient de rejoindre la tant attendue Grande Salle afin d'y dévorer un bon petit déjeuner. Enfin parvenue face à l'imposante porte, un nouveau dilemme se posa à elle. Quelle table choisir ce matin ? C'était en effet une question qu'elle se posait chaque jour. Chaque table possédait à vrai dire sa propre ambiance, son propre charme. Si elle voulait gueuler très fort, taper du  poing sur la table en riant, c'était chez les Gryffondor qu'il lui fallait aller.

D'un autre côté, la quiétude de la table des Serdaigles était bienvenue pour ce jeudi matin où la jeune blonde regrettait déjà de s'être levée ; Il lui faudrait bientôt en effet quitter le château et s'aventurer dans la neige... Jusqu'aux maudites serres de Botanique où elle allait encore ressortir le nez rouge et coulant. Oui. Les Serdaigles, sa propre maison, semblaient pour une fois tout indiqués. C'était bizarre de s'asseoir à la bonne table pour une fois, et tandis qu'elle y songeait en mâchonnant sa tartine de confiture, son regard restait vague, guère peu troublé par les agitations matinales de ses condisciples. Comme c'est étrange n'est ce pas, une Shae endormie ! Car en effet, vous la trouvez insupportable et trop énergique, trop bruyante... ( cc Rhiannon) Mais il lui faut un temps de réveil, à la pile électrique ! Et un bon temps de recharge, ce qu'elle n'avait pas eu, sa nuit ayant été relativement courte. Mais au moins, à présent, la galaxie d'Andromède n'avait plus aucun secret pour elle. Et c'était un point hyper positif, si vous voulez mon avis.

Toujours étant, vint l'heure fatidique de bouger ses fesses du banc, et d'aller rejoindre le froid glacial de la serre de Botanique. Shae s'emmitoufla, à peine reconnaissable sous son bonnet et son énorme écharpe aux couleurs de Serdaigle, pestant contre le froid, la neige, et le matin, bien trop... matinal. Posant prudemment un pied sur le sol gelé et maudissant l'uniforme scolaire qui prescrivait des jupes et des collants aux filles, même en plein hiver alors qu'on se gelait le derrière. Marchant d'un pas prudent, peu reconnaissable, la blonde souffla de soulagement en apercevant enfin la serre de Botanique... Et ce moment de relâchement lui valu de glisser majestueusement et de s'étaler le nez en premier dans la neige glaciale et trempée, lui valant immédiatement un énorme éternuement.

- PAR LE SLIP A POIS DE DUMBLEDORE, JE HAIS L'HIVER !!

Oui, pour le coup, Shae Viridian était bien réveillée. Furieuse, gelée et reniflant, elle entra dans la serre et se posa sur son bureau, d'humeur exécrable. Gare au premier qui l'ennuierait aujourd'hui, elle gardait toujours un flacon de potion expérimentale dans sa poche, et un sortilège bien vicieux en tête. Elle débarqua parmi les premiers dans la salle et jeta un regard noir à Pedro, qui avait négligemment posé ses pompes dégueu sur son bureau. Y'a pas à dire, prof de Botanique c'était pas glamour niveau propreté. S'affalant à sa place, la blonde passa sa main dans ses boucles folles, ayant eu la grosse flemme de faire quoi que ce soit de ses cheveux le matin même. Blasé, Pedro parcourait du regard les arrivants d'un air ennuyé et Shae gonfla les joues. Eh sérieux, si ça l'tentait pas de faire cours, elle voulait bien retourner dormir dans son dortoir elle hein !
Il se leva, liasse de parchemins bien en main.

« Bon heum … j’ai pas trié les copies je trouve ça nul. Donc dans l’ensemble c’était plutôt correct, même si la plupart d’entre vous pensent encore qu’un géranium dentu est une plante carnivore. J’pense que je vais laisser tomber l’idée de vous rentrer dans le cerveau qu’une plante qui possède des dents n’est pas forcément carnivore. M’enfin, ça peut retomber à vos ASPIC, donc soyez un brin vigilant pour vos examens. »

Shae haussa les sourcils, peu concernée. Elle ne se souvenait même pas du devoir à vrai dire. Mais qui était les débiles à penser qu'un géranium dentu était une plante carnivore ? La blonde esquissa un sourire amusé, se redressant, son écharpe toujours bien enroulée autour de son visage, la dissimulant et l'empêchant de renifler chaque seconde passée dans la serre. Observant autour d'elle, elle se demandait bien quelle plante ils allaient étudier aujourd'hui... Mais apparemment le prof n'en avait pas fini avec des maudits devoirs... Et c'est par elle que ça commençait. Oh, super. Son rouleau de parchemin finit devant ses yeux, négligemment lâché par Pedrolito.

« Miss Viridian, vous manquez l’Optimal de peu. La prochaine fois, ça serait fun de rédiger votre devoir de façon moins … comment dirais-je, à l’arrache ! Je vous filerai quelques plants qui vous donneront les idées plus clairs. J’suis sûr qu’avec ça, vous allez me viser un Optimal la prochaine fois ! »

Shae eut une moue offusquée en se redressant, mais sans rien répliquer. Sa façon de rédiger était convenable et compréhensible de toute manière. C'était pas sa faute non mais oh ! Et puis un EE c'était très honorable comme note … Mais la promesse de lui filer des plants, ça c'était carrément intéressant.. Elle allait travailler sérieusement la prochaine fois, voilà tout. Elle dédia donc un sourire en coin à Pedrolito et fourra le parchemin dans son sac sans plus de commentaire. Elle se fichait des notes, le cours l'intéressait vaguement, surtout quand ça parlait de plantes dangereuses à vrai dire, ou aux propriétés utiles. Le cours sur les Mandragores avaient été l'un de ses préférés durant sa scolarité... Elle en avait rempoté une dans sa chambre de Londres, afin de l'utiliser comme arme face aux agressions. C'était futé... Et carrément dangereux et inconscient de sa part, comme son père lui avait fait remarquer en hurlant, quand elle avait fait s'évanouir l'un de ses collègues du ministère qui avait été trop curieux à son goût. Heureusement que c'était un bébé Mandragore d'ailleurs... Passons, le prof avait haussé le ton pour annoncer le thème du cours d'aujourd'hui.

« Aujourd’hui nous allons étudier la Branchiflore ! »

Elle haussa les sourcils. La Branchiflore ? Kécecé que quoi ? Elle en avait brièvement entendu parler, ou peut-être qu'elle avait lu un truc à ce sujet. Ses souvenirs étaient confus sur la chose, alors elle se redressa, une moue aux lèvres.

« La Branchiflore les morv ... les enfants ! Cette chose à usage unique et formellement interdite d’usage au sein de l’établissement. Ça ne vous intéresse donc pas ? Si ? Alors je vais vous en toucher deux ou trois mots. »

Interdit d'usage ? Marrant, ça, comme tout le monde avait relevé la tête d'un coup. Les élèves de Poudlard, tous de la graine de délinquants, moi je vous le dis. Et c'est pas Shae Viridian qui va me contredire... En même temps, elle peut pas trop, vu que c'est moi qui décide. Non mais. Je digresse, pardonnez moi. Donc le prof fit tout un cours plutôt intéressant sur la Branchiflore, et Shae se fit une joie de prendre tout un tas de notes mal écrites et sans aucune logique de lecture... Pour ensuite s'attaquer au questionnaire que le prof avait donné. Fronçant les sourcils, la blonde se pencha dessus en soupirant. Elle espérait au moins en tirer des points pour Serdaigle, comme ça Rhiannon arrêterait de grimacer inlassablement quand le sablier descendait de quelques pierres...

Trève de blabla, Shae se concentra donc et, s'aidant de ses notes, elle remplit le questionnaire de sa plus belle plume :

Citation :
Viridan Shae
Serdaigle
6ème



Devoir de Botanique : La Branchiflore.




1/ Une petite boule un peu dégueu qui semble en décomposition, genre des queues de rats bouillies, et bien gluantes.

2/ Découverte en 1654 par une sorcière botaniste... euh.. Elladora Keporridge. Ou un truc comme ça. Bref, au début les médicomages avaient rien pigé à son utilisation, donc la plante était juste utilisée pour donner de la consistance aux potions, genre tu passe de liquide à pommade. Puis ça leur a pris un siècle pour trouver qu'en fait, la Branchiflore ça servait aussi à donner un moyen de respiration sous l'eau aux humains. (Je veux pas savoir comment il a eu l'idée de manger cette infection perso). Donc le mec qui a découvert cette propriété là, c'était Beaumont Marjoribanks ... (oui bon j'avoue avoir recopié celui là, sérieux c'quoi ces noms ignobles prof ?) en 1789. En fait, la Branchiflore a également comme propriété de palmer mains et pieds, permettant une aisance de déplacement sous l'eau, en plus de ses vertus respiratoires.

3/ Questions à choix multiples (ne pas justifier)

La cuticule épaisse de certains végétaux :
b) Diminue l’appétence des feuilles en les rendant coriaces

Les stomates :
a) Limitent les pertes d’eau de la plante pendant les journées chaudes

La dispersion des graines des Branchiflores repose :
a) Exclusivement sur la collaboration animal disséminateur/plante


4/ Selon vous dans quelles conditions le Ministère accepterait-il l’usage de la Branchiflore ? En cas de traité avec le peuple des Sirènes, les sorciers du Ministère pourraient user de la Branchiflore afin de montrer leur respect et tout ça, en mode on s'adapte à votre mode de vie pour garantir vos droits, votre sécurité.... Bref, dans un but diplomatique, on peut user de la Branchiflore.

5/ Seuls les élèves de sixième année répondront à cette question : Expliquez en quoi la Branchiflore est devenue plante classée protégée ?  Sachant que la Branchiflore a un aspect dégueulasse, les oiseaux la confondent souvent avec des trucs à bouffer genre des vers et ils la mangent. On peut alors se demander quel effet cela produit sur eux, et ça doit être bien dégueu. Les poissons s'en nourrissent aussi parfois, et comme leur méthode de reproduction est super lente et pas très productive, ben la population de Branchiflore diminue, de plus en plus, ce qui fait qu'elle est devenue une plante classée protégée !

6/ Seuls les élèves de septième année répondront à cette question : Expliquez l’apparition des Branchies après ingurgitation de la Branchiflore. (bien développer)



Dernière édition par Shae Viridian le Ven 15 Aoû - 16:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moodyshae.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Invité

[6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore Empty
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore   [6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore I_icon_minitimeVen 15 Aoû - 14:43

- Meow !
- Mhhhgnnnn.. ‘pocha .. dormir..

Joey, étalé en étoile de mer sous une couette épaisse et moelleuse, repoussa mollement son chat.

- Meow !

Il attrapa son oreiller et se le mit sur les oreilles pour étouffer le miaulement insistant d’Opocha.

- Meooooooooooooooooooow !

- Mais tu vas me laisser dormir oui ? rugit Joey en se redressant, brandissant son oreiller à bout de bras, avant d’apercevoir son réveil, qui trônait sur la table de nuit, affichant joyeusement 7h55.

Il resta un moment à fixer bêtement le réveil, puis bondit hors de son lit tel un diable en caleçon rouge.


- Oh merde, merde, merde ! (excusez son langage, il est vulgaire le Jojo D: ) J’ai cours de Botanique dans 5 min !

Joey était toujours le dernier du dortoir à se lever, il n’était pas franchement du matin, mais il était habituellement à l’heure. Cependant, à force de se balader la nuit dans le château, la fatigue avait eu raison de lui.

Joey enfila à la hâte un jean et des chaussettes dépareillées, manqua de se casser la figure, attrapa la première chemise qu’il trouva, et sans prendre la peine de la rentrer dans son pantalon, ni d’en lisser le col, l’assujettit d’un pull, sauta dans ses chaussures et bondit hors du dortoir, son sac et son blouson à la main. Il déboula comme une furie dans les escaliers, bouscula un groupe de première années, sauta les trois dernières marches, manqua de tomber en se trouvant pris dans un escalier mouvant, cracha une belle quantité de jurons à en faire pâlir un troll, et finit par atteindre le parc du château.

Essoufflé, les cheveux hirsutes, des cernes sous les yeux et habillé n’importe comment, il faisait peine à voir. Il regarda l’heure. Il lui restait à peine une minute pour atteindre les serres de botaniques à l’heure. Dans 30 centimètres de neige ? Impossible de courir jusque-là. Se résignant à être bien en retard, il prit le temps d’arranger un peu ses vêtements, et de dégager son visage des boucles brunes qui lui masquaient la vue. Sa barbe naissante lui picotait le menton. Il la frottait négligemment lorsqu’une idée brillante lui vint. Il sortit sa baguette, et la pointant vers un tas de neige, le métamorphosa en une luge sommaire.

Tout fier de sa trouvaille, il dévala la pente jusqu’aux serres de botaniques, sous le regard navré de Minerva, qui l’observait depuis une fenêtre. Arrivé en bas, ayant oublié de créer des freins, Joey et sa luge allèrent joyeusement s’écraser dans un gros tas de poudreuse. Notre délinquant favori s’épousseta comme si de rien n’était, et entra discrètement dans la salle de cours, au moment où le professeur entrait dans le vif du sujet. Il se glissa près de Shae, de la neige encore plein les cheveux, et s’empressa de sortir de quoi écrire, sous le regard inquisiteur de la Serdaigle.


- Aujourd’hui, nous allons étudier la Branchiflore !

La Branchiflore ? Ce n’était pas cette algue à l’aspect immonde qu’Harry Potter avait ingurgité pendant le tournoi des trois sorciers pour l’épreuve du lac ?

Le professeur fit léviter un petit amas gluant et grisâtre juste sous son nez.

Ah ben si, c’était ça, et cela lui donnait furieusement envie de vomir. Yerk. (Jojo et les choses aquatiques... ça fait 2)

Une fois que l’immonde chose fut envoyée léviter ailleurs, notre Jojo put se concentrer sur ses notes. Ce n’était pas facile de se concentrer, et il étouffa plus d’une fois un bâillement, mais la Branchiflore semblait un ingrédient intéressant pour la confection de nouveaux méfaits. (Tous des délinquants, parfaitement.)
Lorsque Pedro eut fini son exposé, il fit circuler dans la classe un petit devoir. Joey soupira. On ne pouvait pas simplement rentrer se mettre au chaud ? C’est qu’il avait un peu froid avec ses cheveux humides et la neige qui lui était tombée dans le cou. Il s’employa néanmoins à répondre correctement au questionnaire, histoire de gagner quelques points.

Citation :
Mc Gonagall Joey
Gryffondor
6e année


Devoir de Botanique : La Branchiflore.



1/ Gluant, grisâtre et répugnant, ça ressemble à un tas de queues de rat, et ça donne bien envie de gerber.

2/ Cette.. algue dégoûtante a été découverte par une botaniste,  en 1654. Ellaquelquechose Ketteridge. Au début, personne savait à quoi pouvait servir cette horreur, et ça ne gênait personne. La Branchiflore était juste utilisée pour opacifier une potion, ou lui donner un peu de consistance, histoire d'en faire des pommades. Yay !

Il leur aura fallu un siècle pour découvir que la Branchiflore nous donnait la capacité de vivre sous l’eau, si on en mangeait (Au passage ça ne m'étonne pas qu'ils aient mis tout ce temps, comment peut-on bouffer un truc aussi répugnant ?). C'est  Beautruc Marjoribanks (et c'est quoi ce nom ?), un docteur en Herbologie, qui l'a découvert en 1789.
La Branchiflore permet de créer des branchies pour respirer sous l’eau, ainsi que des mains et des pieds palmés pour nager. Les effets de la branchiflore s’atténuent une heure après l’ingurgitation. On a pu en voir les effets (enfin en étant chanceux), sur Harry Potter lors de la seconde épreuve du Tournoi des Trois Sorciers.

3/ Questions à choix multiples (ne pas justifier)

La cuticule épaisse de certains végétaux :
b) Diminue l’appétence des feuilles en les rendant coriaces


Les stomates :
a) Limitent les pertes d’eau de la plante pendant les journées chaudes


La dispersion des graines des Branchiflores repose :
a) Exclusivement sur la collaboration animal disséminateur/plante


4/ Selon vous dans quelles conditions le Ministère accepterait-il l’usage de la Branchiflore ?
Je suppose que son usage serait autorisé pour négocier avec des peuples aquatiques (encore que le sortilège de Têtenbulle peut aisément permettre de respirer sous l'eau, et sans souffrir la métamorphose et le goût probablement infâme de la Branchiflore. Bon, par contre, il faut des palmes.) Peut-être que son utilisation serait autorisée pour un usage scientifique, une étude sur la transformation qu'elle cause, ou pour étudier les sirènes (en sociologie), mais allez  savoir avec ces rabat-joie du ministère !

5/ Seuls les élèves de sixième année répondront à cette question : Expliquez en quoi la Branchiflore est devenue plante classée protégée ?
La Branchiflore est une plante peu résistante car elle ne possède pas vraiment de défenses contre les prédateurs (poissons, oiseaux...comment peut-on confondre ça avec des vers de terre ?) ou les climats rigoureux. Elle ne pousse que dans certaines conditions et se reproduit difficilement, ce qui fait qu'elle disparaît petit à petit, c'est pourquoi elle est aujourd'hui protégée (on pourrait essayer d'en cultiver dans le lac de Poudlard non ? )

6/ Seuls les élèves de septième année répondront à cette question : Expliquez l’apparition des Branchies après ingurgitation de la Branchiflore. (bien développer)

Plutôt fier de lui, Joey étouffa un énième bâillement, et rendit sa copie, en regrettant de ne pas avoir eu le temps d'avaler quelque chose avant de venir tant son estomac criait famine.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

[6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore Empty
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore   [6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore I_icon_minitimeMer 20 Aoû - 15:32

La première pensée d’Artémis à son réveille fut « Pourquoi, pourquoi est-ce-que les cours commencent si tôt… ? ».  

Tournant la tête elle aperçut Duchesse qui dormait toujours, roulée en boule tout contre elle. Le premier réflexe de la Serpentarde fut de lui caresser le poil avant de pester un peu contre « les chattes paresseuses qui peuvent dormir aussi longtemps qu’elles veulent ». La réaction de la boule de poil fut simple et clair, elle se leva, s’étira puis s’allongea de son long sur le lit pour se rendormir aussitôt.

Soupirant, Artémis pris ses affaires dans le but de se faufiler sous une douche brulante. Elle prit près de 15 minutes pour laver ses cheveux, ils n’étaient jamais coopératifs le matin, se sécha, s’habilla et se dirigea sans grande conviction vers la grande salle.

Il lui restait une demi-heure avant le cours de botanique et elle comptait bien en profiter pour avaler quelque chose. Elle s’assit à la table de sa maison et observa quelques minutes les interactions sociales de ses camarades de classes. Artémis avait du mal à comprendre pourquoi les gens faisaient tellement d’efforts pour se faire bien voir. Parfois il lui semblait être la spectatrice d’une pièce de théâtre ridicule où tout le monde se battait pour avoir le premier rôle, celui du bouffon-roi. Enfin dans sa tête c’était comme ça qu’elle voyait les choses en tout cas.

Elle se servit une tasse de thé noire et brûlante dans le but de réchauffer son corps face à l’hiver et au froid qu’elle aurait à endurer avant d’arriver devant les serres de Poudlard. Elle mâchonna sans grande conviction un toast couvert de confiture mais finit par le laisser de côté un peu écœurée.  
Lorsqu’elle eut terminée de boire la théière entière, elle enroula sa grosse écharpe autours de son cou et essaya d’enfiler son bonnet mais ses cheveux n’avait aucune envie de rester en dessous… Vaincue,  elle se dirigea vers les serres tout en râlant sur cette maudite saison appelée l’hiver. Il faisait vraiment, vraiment, vraiiiiiiment froid ce jour-là.

« Je hais l’hiver, le vent est froid, le sol est froid, la neige c’est froid ET humide ! Sérieux, même le soleil à l’air gelé ! Pays de merde ! Saison de merde ! Et puis pourquoi est-ce-qu’ils ont l’air content ceux-là ? On n’a pas le droit d’être heureux comme ça le matin. Bande d’abrutis… ».

Elle finit par entrer dans la classe, la mâchoire serrée par l’agacement. Elle s’assit à la première table venue, posa ses affaires et attendit que le reste de la classe arrive. Elle jeta un regard aux alentours, une Serdaigle était déjà là et tirait une tronche de six pieds de long, le prof quant à lui avait l’air aussi motivé que le reste de ses élèves…

Quand enfin tout le monde fut dans la classe, Mr Mortimez commença tout simplement par leur dire que leur dernier devoir était lamentable mais qu’avec un peu de travail ils devraient finir par arriver à faire quelque chose…Trop gentil de sa part…

Artémis étouffa discrètement un bâillement et tenta de se concentrer sur le cours  qui portait aujourd’hui sur la :
- « …Branchiflore. »
« Super » pensa la Serpentarde  « on saute tous de joie… »

Il était de notoriété publique que c’était cette plante qu’avait utilisé Harry Potter lors du Tournois des Trois Sorciers. Lorsqu’elle vit à quoi ressemblait ce truc…elle eut une bouffée de pitié pour le pauvre garçon.

Saisissant sa plume elle commença à noter le cours sans grande conviction. Même si les pouvoirs de la Branchiflore ne lui donnait qu’une envie, pouvoir plonger dans le lac de Poudlard et y fouiller tout ce qu’elle pouvait. Devait bien il y avait quelques trucs qui vaille le coup au fond de l’eau nan ?
Lorsque le cour toucha bientôt à sa fin, le prof dans humble bonté leur donna un petit devoir sur table.

« Génial…bon autant essayer de faire ça bien. »

Citation :
1/ Décrire la Branchiflore physiquement.
La Branchiflore a un aspect particulièrement repoussant, cela ressemble à des queues de rats de couleur grises et gluantes. Pour ma part je trouve que ça ressemble un peu aux boules de poils répugnantes de ma chatte Duchesse…

2/ Quelle est son histoire ? (Découvertes, utilisations …)
La Branchiflore a été découverte par Mme Keteridge, botaniste, vers 1664. À l’époque elle était principalement utilisée comme consolidant en potions et appréciée pour ce fait des guérisseurs. Ce n’est que près de 100 ans plus tard que l’on découvrit sa toute autre vertu. Un herboriste (me rappelle plus de son nom, trop compliqué) découvrit ainsi qu’elle permettait après ingurgitation de vivre sous l’eau mais pour une heure seulement, les effets s’estompant au fur et à mesure.

3/ Questions à choix multiples (ne pas justifier)

La cuticule épaisse de certains végétaux :

b) Diminue l’appétence des feuilles en les rendant coriaces


Les stomates :
a) Limitent les pertes d’eau de la plante pendant les journées chaudes


La dispersion des graines des Branchiflores repose :
a) Exclusivement sur la collaboration animal disséminateur/plante


4/ Selon vous dans quelles conditions le Ministère accepterait-il l’usage de la Branchiflore ? (Toutes les idées sont bonnes, tant qu’elles sont construites).

Elle pourrait être utile dans deux secteurs :

- Archéologie : on pourrait plus facilement retrouver et fouiller certaines zones maritimes dans le but d’y découvrir d’anciens vestiges magiques ou encore de (peut-être) découvrir de nouvelles plantes aux propriétés jusqu’ici inconnues.

- Diplomatiques : les différents peuples de l’eau sont difficiles à atteindre et à comprendre, la Branchiflore pourrait permettre de vivre pendant une heure (après bien sûr consultation de peuple sur la possibilité) et sur une période donnée auprès desdits peuples. Cela permettrait surement une meilleure compréhension des espèces.

5/ Seuls les élèves de sixième année répondront à cette question : Expliquez en quoi la Branchiflore est devenue plante classée protégée ?

Car elles ont énormément de mal à se reproduire. Se faisant, elles sont de moins en moins nombreuses donc de plus en plus rare. Les effets qu’elles prodiguent font d’elles un produit extrêmement intéressant  et surement très recherché ce qui ne doit pas aider à sa prolifération. En la protégeant, on lui permet de se développer plus facilement et nous évitons en plus une utilisation non-contrôlée de son « pouvoir ».

6/ Seuls les élèves de septième année répondront à cette question : Expliquez l’apparition des Branchies après ingurgitation de la Branchiflore. (Bien développer).


"Et bien voilà une bonne chose de faite" pensa Artémis un petit sourire au lèvre. La fin du cours arriva, elle rangea ses affaires et déposa son parchemin sur le bureau.

"Bon, une clope maintenant."
Revenir en haut Aller en bas
[6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore R_profs
Pedro Mortimez
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Feat : Hugh Dancy
Messages : 132
Points rp : 1848
Localisation : Serre n°3

Identité du Sorcier
Age: 38 ans
Affiliation: Neutre
Métier: professeur de Botanique

[6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore Empty
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore   [6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore I_icon_minitimeDim 19 Oct - 13:43


Correction du devoir


Citation :
Réponses attendues :

1/ Plante aquatique, qui ressemble à un enchevêtrement de queues de rats grises et gluantes.  Ne possède aucun système de défenses physiques par exemple, des épines, des poils urticants, etc …

2/ Découverte en 1654 par Elladora Ketteridge. On l’utilise pour rendre une potion opaque ou pour donner plus de consistance à un antidote. Utilisé par les Médicomages de l’époque pour transformer certaines potions ou antidotes en pommades. C’est en 1789 que Beaumont Marjoribanks découvre les réels potentiels de la Branchiflores. On en comprend le mécanisme complexe de transformation et découvre rapidement que la branchiflore permet de respirer sous l’eau après ingurgitation du végétal. Branchies, et doigts palmés apparaissent pour une vie sous-marine d’environ une heure.

3/ b) La cuticule épaisse de certaines feuilles les rend coriaces et limite donc leur consommation par les herbivores. Une cuticule épaisse limite également les pertes d’eau en milieu aride.

a) Les stomates sont très sensibles aux conditions du milieu : aux heures chaudes de la journée, la température élevée entraine la fermeture de l’ostiole (orifice) des stomates.

c) La dispersion des graines dépend de leurs caractéristiques morphologiques. Certaines, légères et ailées, sont dispersées par le vent, d’autres présentant des crochets sont dispersées par les animaux.

4/ Toute réponse était bonne tant qu’elle était bien développée.

5/ Ne possédant aucune défense contre ses prédateurs et ayant la forme de petits vers, la Branchiflore est une proie facile pour les animaux tels que les oiseaux ou les poissons. De plus, ne pouvant pas se reproduire à une vitesse suffisante, elle a tendance à disparaitre. La pression du milieu et la concurrence entre êtres vivants conditionnent donc le succès reproductif de la Branchiflore. Elle est soumise au phénomène de sélection naturelle.

Citation :
Viridan Shae
Serdaigle 6ème année

Note : 16/20  Optimal (soit 32 points pour Serdaigle)
Remarque du professeur : Bon travail dans l’ensemble même si je m’attendais à des réponses plus développée de votre part chère amie. Attention à la rédaction du devoir ! J’étais à la limite de la sanction pour certaines tournures. Vous auriez pu développer un peu plus la question n°4, vu votre niveau d’intelligence j’en espérais un peu plus.

RP : 5/5 points
Question 1 : 0,5/1 point.
Question 2 : 3/4 points
Question 3 : 2/3 points
Question 4 : 3.5/5 points
Question 5 : 2/2 points

Citation :
Joey McGonagall
6ème année Gryffondor

Note : 12.5/20 Acceptable (soit 25 points pour Gryffondor)
Remarque du professeur : Un ensemble un peu juste. J’ai était plus que généreux dans la notation Monsieur McGonagall. Il semblerait que votre écoute ne soit pas optimale en classe… Vous auriez pu gagner plus de point dans la présentation de la plante et son histoire. Il n’est pourtant pas compliqué de retenir un simple nom, si vous écoutiez un peu plus en classe. Tâchez de venir à l’heure la prochaine fois !

RP : 4/5 points
Question 1 : 0.5/1 point
Question 2 : 2/4 points
Question 3 : 2/3 points
Question 4 : 2/5 points
Question 5 : 2/2 points

Citation :
Artemis Redan
6ème année Serpentard

Note : 13.5/20 Effort Exceptionnel (soit 27 points pour Serpentard)
Remarque du professeur : Plutôt bon dans l’ensemble même si vous auriez pu atteindre un optimal sans de grossières erreurs dans la question n°2. L’oubli des noms et des dates montre là un manque cruel de concentration ou d’apprentissage. Cependant, vous possédez un bon raisonnement dans l’ensemble qui est plutôt agréable. Votre analyse est bonne, je vous encourage à poursuivre dans cette voie !

RP : 4/5 points
Question 1 : 0.5/1 point
Question2 : 1/4 points
Question3 : 2/3 points
Question 4 : 4/5 points
Question 5 : 2/2 points
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

[6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore Empty
MessageSujet: Re: [6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore   [6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[6ème et 7ème année] Cours théorique : la Branchiflore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Cours Théorique n°2] La Tentacula Vénéneuse 6ème et 7ème année
» [1ère à 7ème Années] Résultats et Compte-rendus du Test d'Astronomie (pas de tour de jeu)
» PERMIS DE TRANSPLANAGE - 6ème et 7ème Années
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
» Cours théorique n°2 Le Mimbulus Mimbletonia [5ème, 4ème, 3ème année]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Aeterna :: Fun :: Cours-