Nox Aeterna

La guerre est enfin finie. Harry Potter et Lord Voldemort y ont néanmoins laissé la vie. Tout semble être rentré dans l'ordre. Mais est-ce vraiment le cas...?
 

Partagez
 

 [3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
[3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes R_profs
Pedro Mortimez
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Feat : Hugh Dancy
Messages : 132
Points rp : 1848
Localisation : Serre n°3

Identité du Sorcier
Age: 38 ans
Affiliation: Neutre
Métier: professeur de Botanique

[3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes Empty
MessageSujet: [3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes   [3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes I_icon_minitimeVen 27 Juin - 10:08

Les élèves de 3ème, 4ème et 5ème années pénétrèrent dans la serre n°3 de Botanique de Poudlard. D’énormes plantes en forme de parapluie tombaient du plafond, dégageant une odeur étrange, mais non moins alléchante. La serre de Botanique grouillait de plantes étranges en forme de grosses limaces noires qui se tortillaient dans leurs pots. Les élèves les plus curieux essayèrent de toucher l’étrange végétal, mais le professeur de Botanique les repoussa à l’aide d’un sortilège. Il n’était pas question d’envoyer un gamin à l’infirmerie, dès la première heure.

Un sourire aux lèvres, Pedro demanda rapidement le calme et par la suite aux élèves de prendre place.

« Bien bien, je vous conseille d’ores et déjà de mettre vos gants en peau de dragon et votre tablier. Aujourd’hui nous allons étudier les Bubobulbes et pour ceux qui ne connaissent rien sur cette plante, sachez qu’elle peut causer de terribles dégâts sur votre peau juvénile ! »

Le professeur attrapa un pot de Bubobulbe qu’il déposa sur la première table des étudiants. Il demanda aux élèves de se rassembler autour, mais de ne pas trop s’approcher, de risque de recevoir une petite explosion de pus à la figure.

« Ceci est un bubobulbe. Comme vous pouvez le constater, cette plante à la forme d’une limace noire sur laquelle on retrouve des pustules brillantes pleines de pus verdâtre, dégageant la plupart du temps une odeur d’essence.  Ce pus peut, si mal dilué, au contact de la peau, créer d’énormes cloques pas très jolies et plutôt irritables. Mais bien dilué, le pus de bubobule est généralement utilisé pour les soins de la peau. Acné, maladies en tout genre de la peau, voire même certaines brûlures.

Le bubobulbe à besoin d’un endroit frais et humide pour se développer.  Cette plante n’est pas classée comme étant agressive, elle est d’ailleurs plutôt passive. Vous verrez que les explosions de ses capsules de pus sont très aléatoires, mais qu’il est tout de même recommandé de s’en protéger. On récupère le pus de Bubobulbe pour la création d’antidotes ou pour la fabrication de pommades.

Certains Botanistes utilisent également ce pus comme engrais dans les jardins afin d’accélérer la pousse des plantes. On peut transformer ce pus en liquide et le diluer avec d’autres plantes comme par exemple l’ortie ou la vipérine, afin de créer une sorte d’antidote efficace contre les maladies végétales.

Le pus de Bubobulbe est à utiliser avec modération. En effet, à trop grande dose, même si celui-là n’est pas pur et dilué, il peut devenir toxique et donc nocif. Donc pour les demoiselles qui appliquent des pommades à base de bubobulbe, n’exagérez pas trop. Tout est bon, mais avec modération !
»

Le professeur de Botanique attrapa un cutter et coupa le plant de Bubobulble à la base. Il installa sur le plan de travail des élèves de la première table la limace noire et épaisse qui gigotait légèrement de droite à gauche. Elle semblait baver sur la planche et ses pustules étaient sur le point d’éclater.

« Bien pour extraire le jus, il faut être à deux. L’un tiens le bubobulbe d’une main ferme, l’autre perce les pustules les plus volumineuses à l'aide d'un objet pointu et de l’autre récupère le pus dans un flacon. J’aimerai si possible que chaque groupe me récupère environ 15 fioles. Si votre bubobulbe ne contient pas assez de pus, prenez un autre pot. Mais soyez précis et pas trop cochon dans votre travail. Le pus de bubobulbe peut avoir différents aspect selon la maturité de la plante. Parfois il est visqueux, parfois très liquide … Il peut sortir brusquement ou très lentement. Donc à vous de gérer et d’en gâcher le moins possible ! Vous avez une heure ! »

Principe de Dilution du pus de Bubobulbe :

La dilution est un procédé consistant à obtenir une solution finale de concentration inférieure à celle de départ, soit par ajout de solvant, soit par prélèvement d'une partie de la solution et en complétant avec du solvant pour garder le même volume. La dilution se caractérise par son taux de dilution. Cette notion présuppose que le corps dilué soit soluble dans le solvant utilisé.
On possède un volume initial de pus de Bubobulbe pur, de 1 ml. On prélève à l’aide d’une pipette jaugée de 1 ml, un volume initial de 1 ml de la solution mère que l’on verse dans une fiole jaugée de 10 ml. On ajoute de l’eau distillée et on agite la solution obtenue. On complète ensuite avec de l’eau jusqu’au trait de jauge.

Verrerie utilisée : pipette jaugée de 1 ml
Fiole jaugée de 10 ml

Citation :
Nom Prénom
Année
Maison


Devoir de Botanique


1/ Vrai ou Faux (justifier seulement si c'est faux)
a) Les bubobulbes contiennent dans les pustules sur la peau du pus.
b) Les bubobulbes sont des insectes possédant de grandes propriétés pour les plantes.
c) Le liquide qui sort des pustules est vénéneux.
d) Les bubobulbes vivent dans un endroit sec et aride.
e) On récupère le liquide pour la fabrication d’antidotes.

2/Décrivez ce qu’est un Bubobulbe.

3/On désire effectuer une dilution du volume de pus de Bubobulbe afin que celui-ci ne soit pas nocif pour la santé. On veut donc obtenir une solution Vb d’une certaine concentration, par prélèvement d’un volume Vinitial d’une solution d'une certaine concentration initial. Le volume initial de pus est de 5 ml.
Décrire le protocole pour fabriquer à partir d’une solution initial, un volume de 50 ml de pus dilué. On précisera la verrerie utilisée.

4/ Que peut-on faire avec le pus de Bubobulbe ?


Vous postez à la suite sous forme de RP, donc votre partie pratique (vous n'êtes pas obligé de super bien développer ça, mais je peux rajouter des points et augmenter la note si vous prenez la peine de le faire ^^), puis le devoir. Bon courage à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes R_poufsouffle
Casey McGregor
"Je veux l'équité, tous mes élèves sont à égalité !"
Feat : Drew Van Acker
Messages : 54
Points rp : 1962
Localisation : Alors tu vois la salle des trophées... Ben je ne suis pas là

Identité du Sorcier
Age: 15 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Pouffy à plein temps

[3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes Empty
MessageSujet: Re: [3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes   [3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes I_icon_minitimeDim 13 Juil - 16:33


Le cours de botanique était celui que je préférais. J’adorais les plantes. Je crois que si c’était possible je passerais ma vie dans les serres à étudier sous toutes les coutures les plantes magiques que proposer l’école. Je me mêlais aux autres pour entrer dans la salle.  D’étranges plantes étaient suspendues au plafond. Elles étaient vraiment magnifiques. Certains élèves étaient partis pour les toucher… Mais qu’ils étaient bêtes, on ne touche JAMAIS une plante que l’on ne connait pas. Même si elle est magnifique et qu’elle semble inoffensif, on ne sait jamais.
« Bien bien, je vous conseille d’ores et déjà de mettre vos gants en peau de dragon et votre tablier. Aujourd’hui nous allons étudier les Bubobulbes et pour ceux qui ne connaissent rien sur cette plante, sachez qu’elle peut causer de terribles dégâts sur votre peau juvénile ! »
Euh… Non merci moi j’aimais bien ma peau quasiment parfaite alors j’allais me tenir éloigner de cette chose le plus possible. On s’approcha tous de la première table et je regardais le pot de façon interrogatif. Le professeur partis dans une explication très détaillé de la bête… Je veux dire de la plante. Et moi, je buvais ses paroles. Le bubobulb avait l’air d’être une plante fascinante. Au même moment monsieur Mortimez posa le truc sur la table.
Je change d’avis, je ne veux plus étudier cette plante. C’était juste dégueulasse. Les Bubobulbles s’étaient vraiment répugnant. Même si j’adorais les limaces, je dois dire que les bubobulbles ressemblaient bien plus à des sangsues qu’à des limaces… Je sais des sangsues et des limaces c’est presque pareil… Mais voilà presque ce n’était pas totalement donc les bubobulbes c’était presque des limaces en plus répugnant surtout avec leurs petits boutons purulent sur le dos.
« Bien pour extraire le jus, il faut être à deux. L’un tiens le bubobulbe d’une main ferme, l’autre perce les pustules les plus volumineuses à l'aide d'un objet pointu et de l’autre récupère le pus dans un flacon. J’aimerai si possible que chaque groupe me récupère environ 15 fioles. Si votre bubobulbe ne contient pas assez de pus, prenez un autre pot. Mais soyez précis et pas trop cochon dans votre travail. Le pus de bubobulbe peut avoir différents aspect selon la maturité de la plante. Parfois il est visqueux, parfois très liquide … Il peut sortir brusquement ou très lentement. Donc à vous de gérer et d’en gâcher le moins possible ! Vous avez une heure ! »
Une heure !? Seulement ! J’avais besoin de beaucoup plus de temps…. Bon je suppose que ce n’était pas négociable. Je retournais à ma table. J’étais avec une fille… C’était cool, vu que j’étais loin d’être délicat cela allait être très utile pour récupérer le pus sans en mettre partout.
« Je me disais que je pourrais tenir la plante et toi tu… récupérais le pus, ça te va ? »
Elle hocha la tête. Cette fille je la connaissais peut. C’était Lyra Adams. Elle était de la même année que moi mais par contre elle était en Gryffondor. C’était une très jolie fille, mais je ne lui avais jamais parlé plus que ça. Il faut dire que nos conversations ce résumer à pas grand-chose et c’était toujours durant les cours.
« Va doucement, je n’ai pas envie de me retrouver avec ce truc visqueux sur moi. »
Au même moment un blop ce fit entendre et du pus sorti du… bouton ? C’était dégoutant. Vraiment dégoutant. Il y avait du pus un peu partout sur la table. Un truc était sûr, on n’était pas doué pour ça. Mais c’était quoi cette odeur !? Je tournais la tête vers mister Mortimez.
« On est vraiment obligé de faire ça, monsieur ? Par je crois que je vais finir par tourner de l’œil avec cette odeur… »
Oui l’odeur me montait à la tête et allait finir par le donner le tournis. C’était juste répugnant. Je tiens à préciser que ce n’est pas le pus qui me donner la nausée, je n’étais pas une fillette je n’avais pas peur des trucs de ce genre c’est bien le contraire même, mais c’était l’odeur qu’il dégageait… On avait l’impression que ça sentait l’essence. Vous savez le liquide que les moldus affectionnent pour mettre dans leur voiture, ben ça sentait ce truc là et moi je ne supportais pas cette odeur. Au bout d’une heure, on avait fini, tant bien que mal, par récolter les 15 fioles. Bien sûr on avait utilisé plusieurs bubobulbes mais le principal c’était qu’on est récupéré le nombre total de fiole, non ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ministère
Lyra Adams
Ministère
Feat : Anne Hathaway
Messages : 306
Points rp : 2266
Localisation : Dans la forêt interdite

Identité du Sorcier
Age: 27 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Aurore

[3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes Empty
MessageSujet: Re: [3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes   [3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes I_icon_minitimeVen 18 Juil - 3:15

Ce matin-là, lorsqu’elle sortit pour mettre ses deux pieds agrémentés de bottes dans la neige, la jeune femme soupira. Puis, une fleur congelée vint se loger dans sa main à l’aide du vent. Elle sourit doucement malgré l’humeur sombre et morose qui l’habitait. C’était un symbole, celui d’un don, un cadeau de la nature qui aurait pu ensoleiller sa journée. Elle se sentait bien, libre de toutes contraintes, mais au fond d’elle une ancre lourdement attachée l’obligeait à faire face à la réalité. Malgré tout, la brise matinale agrémenter d’un arôme de sapin venait chatouiller ses narines. Elle avait pu mettre sa nouvelle écharpe à l’effigie de Gryffondor. Tout ça aurait été d’excellentes nouvelles si cette journée-là en question, elle n’avait pas eu de cours de botanique.

Juste à l’heure, la jeune sorcière mit les pieds dans la serre numéro trois sans vraiment le vouloir, presque de reculons et en étant de sale humeur. Puisqu'elle était arrivée l’une des dernières, Lyra fut obligée de se placer au premier rang. Elle grogna. Il fallait qu’elle «soit» attentive maintenant. Bravo. Brillant. Lyra se maudit en se disant que la prochaine fois elle tenterait de marcher à plus de quatre km à l’heure pour avoir une place qui lui convenait pour ce cours. Soit celle du fond où personne ne pouvait l’embêter si elle décidait de faire autre chose.

Lyra mit son tablier et ses gants sans hésiter, elle n’aimait déjà pas les plantes, alors si elle pouvait ne pas y toucher directement. En fait, elle aimait la façon de penser des moldus par rapport à celles-ci, les plantes et végétaux en tant que tel, c’était bien -eh oui, même elle pensait qu’il fallait préserver la flore-, mais seulement dans un jardin.

Les élèves se réunirent et la métamorphomage se fit bousculer un tantinet, ce qu’elle n’apprécia pas du tout. Le responsable, un élève de Serdaigle, le sut assez rapidement puisque le pied de la demoiselle se retrouva sur le sien en moins de temps qu’il ne lui aurait fallu pour dire le «désolé» qui n’était jamais sorti de ce qui lui servait de bouche. S’en suivit un regard noir, puis Lyra reporta son attention sur l’une des choses les plus dégoûtantes qu’elle n’avait jamais vues. Les films d’horreur moldus avaient plus de classe et les regarder était bien plus intéressant.

Le reste des paroles du professeur furent vagues dans la tête de la jeune sorcière qui n’avait pas du tout envie d’écouter. Elle tendit l’oreille lorsqu’il fut question de la partie pratique pour s’assurer de ne pas recevoir du pus au visage.

Une heure, cela se trouvait à être assez, avec un simple petit sortilège de multiplication bien employé, ça devait faire l’affaire, non? Lyra se massa les tempes en faisant des petits signes de oui. Être dans une serre lui donnait mal à la tête et surtout l’impression qu’elle était un papillon qu’on avait attiré à l’aide d’une vieille lampe de poche et qui était maintenant prisonnier d’une prison de verre.

Elle ne savait pas trop ce que racontait le garçon à côté d’elle. Toutefois, elle savait bien qui il était. C’était le vrai cadet d’Elie McGregor et si on pouvait l’oublier, on ne pouvait oublier Elie. Surtout lorsqu’on était à Gryffondor et qu’on jouait au Quidditch.

Lyra ne comprit qu’un peu trop tard ce que son partenaire avait pris pour un oui… maintenant, c’était elle qui devait permettre aux volcans d’entrer en éruption. Beurch… beurk… beurk! Ça lui apprendrait à être aussi peu attentive et sur ses gardes. Malgré tout, Lyra se mit à la tâche. Un léger grognement sortit de sa bouche lorsque McGregor numéro deux attira l’attention de leur professeur en se plaignant.

-Allez Casey, ce n’est pas toi qui fait la partie la plus difficile, la plus dangereuse et la plus dégoûtante, alors, n’en rajoute pas, tu ne tomberas tout de même pas dans les pommes, dit-elle d’un ton sec.

Elle s’était retenue en sachant bien sûr que le professeur ne devait pas être trop loin. Pour une semaine, elle espérait avoir sa journée du dimanche de libre…

Casey faisait son travail de manière particulièrement peu efficace, mais c’était aussi le cas de Lyra et vu le cours dans lequel ils étaient, son perfectionnisme était très loin derrière elle.

Alors que son partenaire avait le regard ailleurs et qu’il en était de même pour son professeur, Lyra fit des doubles de cinq flacons en soufflant un petit sortilège à l’aide de sa baguette magique. C’est avec un sourire que la jeune femme regarda son travail s’accomplir. Heureusement pour elle, elle était nettement plus douée et intéressée par les sortilèges.

Ils finirent les cinq derniers flacons sans que la jeune sorcière ne fasse un sourire de plus. Ce n’est qu’à la fin qu’elle remarqua que l’odeur affectait grandement Casey. Avant ça, elle était trop occupée à ne pas recevoir du pus à la figure ou encore à maugréer des paroles contre ce cours inutile.

Citation :
Adams, Lyra
Cinquième année
Gryffondor


Devoir de Botanique


1/ Vrai ou Faux (justifier seulement si c'est faux)
a) Les bubobulbes contiennent dans les pustules sur la peau du pus.
Vrai
b) Les bubobulbes sont des insectes possédant de grandes propriétés pour les plantes.
Faux, elles n’ont pas six pattes alors, ce ne sont pas des insectes. Ce sont malheureusement des plantes.
c) Le liquide qui sort des pustules est vénéneux.
Vrai
d) Les bubobulbes vivent dans un endroit sec et aride.
Faux, vu la température que j’ai dû endurer durant la partie pratique de ce cours, je peux dire que c’était tout sauf sec. Je dirais donc humide et frais.
e) On récupère le liquide pour la fabrication d’antidotes.
Vrai

2/Décrivez ce qu’est un Bubobulbe.
Une plante à l’aspect dégoûtant et qui a failli m’exploser en pleine poire plusieurs fois.

3/On désire effectuer une dilution du volume de pus de Bubobulbe afin que celui-ci ne soit pas nocif pour la santé. On veut donc obtenir une solution Vb d’une certaine concentration, par prélèvement d’un volume Vinitial d’une solution d'une certaine concentration initial. Le volume initial de pus est de 5 ml.
Décrire le protocole pour fabriquer à partir d’une solution initial, un volume de 50 ml de pus dilué. On précisera la verrerie utilisée.
E=mc² Vous pensez vraiment que je vais me prendre le chou avec ça?

4/ Que peut-on faire avec le pus de Bubobulbe ?
Le mettre dans des flacons pendant une heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité

[3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes Empty
MessageSujet: Re: [3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes   [3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes I_icon_minitimeSam 4 Oct - 22:55






Cours théorique ; les Bubobulbes
 Février 2000
Siobhan I. Fairbank ft.  Pedro Mortimez &  3°/4°/ 5° /


Botanique. De treize à dix-sept heures le vendredi. De quoi finir à l’infirmerie une bonne centaine de fois si on laissait traîner ses petits doigts sur les délicieuses plantules qui grouillaient dans les serres. En particulier ce cours-ci. Siobhan n’eut pas besoin d’attendre les explications du professeur Pedro Martimez, leur enseignant en botanique, pour reconnaître les tas noirs et gluants posés sur leurs paillasse.

Des bubobulbes. Certains imprudents, où des petits malins, tentèrent d’y enfoncer leurs doigts mais fort heureusement Martimez était un enseignant prévenant et… Sympathique ; un sortilège les écarta des plantes. Plantes. Un bien grand mot pour cette drôle de tripaille qui ondulait en diffusant un doux parfum pestilentiel. Pas très loin d’elle Siobhan vit très nettement Casey pâlir avec cet air écœuré qu’elle lui connaissait bien. C’est vrai que l’odeur était désagréable.  Suffisamment pour lui donner un léger mal de crâne. Merde ces quatre heures avant le dîner seraient carrément longues.

Tout en écoutant d’une oreille distraite les explications de Martimez elle enfila gants et tabliers, si parfois leur utilisation était facultative avec les plantes vénéneuses elle s’imposait comme l’une des règles élémentaires de sécurité. Le Bubobulbe était une plante commune et non seulement la jeune fille en avait déjà entendu parler par le passé mais il s’agissait également du programme de quatrième année. Par chance M. Martimez était pédagogue et dans son discours elle nota deux ou trois choses intéressantes. Comme par exemple que le bubobulbe était parfois utilisé dans les jardins comme engrais ce qu’elle ignorait jusqu’à présent.

Bien. Tenir la chose, percer les pustules, récupérer le liquide (quinze fioles), ne pas en mettre partout. Une heure. Jusque là… Rien de très compliqué.

Casey étant déjà en groupe avec Lyra, une fille de sa maison, Siobhan fit le tour de la table pour rejoindre un garçon / une fille qui semblait lui /elle aussi chercher quelqu’un. Ils / elles se mirent d’accord. Il incomberait à Siobhan de tenir la chose et de récupérer le pus, son binôme percerait les pustules. Tous deux inspirèrent profondément et elle empoigna fermement le premier bubobulbe avec une légère grimace. Berk. Même si c’était du déjà vu et fait… la sensation visqueuse sous le cuir était toujours aussi bizarre. Ses doigts s’y enfoncèrent légèrement et si Siobhan caressa un instant l’idée de jouer avec ce bubobulbe comme une gamine s’amuse avec de la pulpe de citrouille et se rappela bien vite les brulures corrosives que pouvait engendrer une projection de pus. En particulier sur un visage. Sourcils légèrement froncés elle retrouva alors toute sa concentration.

« Okay. C’est bon, tu peux y aller. Elle pivota légèrement la plante afin d’exposer les plus belles - si l’on peut dire – pustules.

Leur groupe fonctionnait plutôt bien, son / sa partenaire faisait preuve d’application, ou craignait de se recevoir une giclée dans la figure et les remontrances de Mortimez, et s’en sortait assez bien… Même si en vrai leur travail n’était pas vraiment plus propre que les autres. La dissection de bubobulbes ressemble vite à une vraie boucherie. D’ailleurs, il leur fallu un peu de temps pour prendre le coup de main, si bien que le premier limaçon leur échappa dans un bruit spongieux absolument terrible, un truc genre… SPROUITCH, bien retentissant, et alla s’étaler au pied du prof. Oups.


Finalement c’est le dernier bubobulbe percé qui fit preuve du plus de résistance. A peine la pointe du scalpel s’était-elle enfoncé dans la chair qu’un épais caillot de pus vint s’écraser sur le verre gauche des lunettes de Siobhan, provoquant les cris effrayés des élèves les plus proches. Elle-même s’était légèrement tendue  et ne put retenir un bref rire nerveux. Le verre sali vibra quelques secondes et le pus disparu lentement, comme épongé. Sullivan Fairbank vous êtes un génie.

-  Ca va... T’inquiètes j’ai rien. Ne fais pas cette tête.  

Lorsque le dernier flacon fut rempli, correctement fermé et même essuyé par ses soins elle s’installa dans un coin propre de sa paillasse pour répondre à l’interrogation écrite.

Examen de Botanique:
 


Fiche par (c) Miss Amazing ♦ Modifié par Siobhan
Revenir en haut Aller en bas
[3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes R_profs
Pedro Mortimez
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Feat : Hugh Dancy
Messages : 132
Points rp : 1848
Localisation : Serre n°3

Identité du Sorcier
Age: 38 ans
Affiliation: Neutre
Métier: professeur de Botanique

[3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes Empty
MessageSujet: Re: [3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes   [3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes I_icon_minitimeLun 20 Oct - 11:03


Correction du devoir


Citation :
Réponses attendues :

1/ a) Vrai
b) Faux, les bubobulbes sont des plantes.
c) Vrai
d) Faux, les bubobulbes ont besoin d’un endroit humide pour se développer
e) Vrai

2/ Le bubobulbe ressemble étrangement à une limace noire, couverte de pustules qui contiennent du pus. Lorsque ces bulles éclatent, une odeur d’essence s’en dégage.

3/ On possède un volume initial de pus de Bubobulbe de 5 ml. Comme indiqué dans le cours, il suffisait simplement de remplacer les chiffres par 5 … Vraiment pas compliqué du coup. On arrive à prélever 5ml de pus avec une pipette jaugée de 5 ml, le volume initial de la solution mère. On le verse dans une fiole jaugée de 50 ml, puis on ajoute un peu d’eau distillée. On agite le tout et on rajoute de l’eau distillé jusqu’au trait de jauge.

4/ On peut créer des pommades anti acné, créer des potions et antidotes pour le soin de certaines blessures graves et bien entendu l’utiliser comme engrais pour la pousse des plantes.

Citation :
Casey McGregor
5ème année Poufsouffle

Note : 14/20 Effort Exceptionnel (soit 28 points pour Poufsouffle)
Remarque du professeur : Un bon devoir dans l’ensemble. Cependant votre partie pratique laisse à désirer. Dommage Casey, je pensais que votre enthousiasme pour la matière vous impliquerai plus en Travaux Pratiques. Petit conseil pour la question n°3, il est recommandé d’utiliser une pipette jaugée de 5 ml et non une pipette jaugée de 1 ml. C’est une perte de temps considérable que de récupérer la solution mère en cinq fois. Sinon vous avez compris l’essentiel ! Bon travail !

TP : 4/7 points
Question 1 : 4/5 points
Question 2 : 1/1 point
Question 3 : 3/4 points
Question 4 : 2/3 points

Citation :
Lyra Adams
5ème année Gryffondor

Note : 8.5/20 Piètre (soit 17 points pour Gryffondor)
Remarque du Professeur : Heureusement que le questionnaire de Vrai ou Faux était là pour vous sauver ! Miss Adams, je peux concevoir que vous n’aimiez pas la botanique, mais faites un minimum d’efforts dans votre rédaction ! Il n’est pas compliqué de recopier un cours et d’y remplacer juste les chiffres (notamment pour la question n°3). Faites preuve d’un peu plus de volonté et peut-être que vous arriverez à quelque chose dans la vie ?

TP : 3/7 points
Question 1 : 5/5 points
Question 2 : 0.5/1 point
Question 3 : 0/4 points
Question 4 : 0/3 points

Citation :
Siobhan Fairbank
5ème année Gryffondor

Note : 18.5/20 Optimal (soit 37 points pour Gryffondor)
Remarque du professeur : Excellent travail, rien à redire ! Continuez ainsi, des élèves comme vous ça fait plaisir !

TP : 6/7 points
Question 1 : 5/5 points
Question 2 : 1/1 point
Question 3 : 3.5/4 points
Question 4 : 3/3 points
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

[3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes Empty
MessageSujet: Re: [3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes   [3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[3ème, 4ème et 5ème année] Cours théorique ; les Bubobulbes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» Cours théorique n°2 Le Mimbulus Mimbletonia [5ème, 4ème, 3ème année]
» ¤ Cours #1 [1ère à 5ème année] - La Verveine ¤
» Cours d'Etude des Runes : 5ème Année
» ASHER, Gabriel - 5ème année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Aeterna :: Fun :: Cours-