Nox Aeterna

La guerre est enfin finie. Harry Potter et Lord Voldemort y ont néanmoins laissé la vie. Tout semble être rentré dans l'ordre. Mais est-ce vraiment le cas...?
 

Partagez | 
 

 1er cours : La taromancie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: 1er cours : La taromancie   Lun 5 Jan - 0:21

Peu avant le début de son cours, Sixtine Jones, désormais professeur à Poudlard, se dirigea vers le septième étage. Les escaliers, bizarrement dociles, accomplirent leur travail à merveille et, quelques minutes plus tard, la jeune femme arriva au pied de la tour Nord. Ignorant les provocations habituelles du chevalier du Catogan, elle fit encore quelques pas puis s'arrêta sous une trappe, sortit sa baguette magique et tapota le mur de celle-ci. Immédiatement, une échelle apparut, échelle que Sixtine emprunta. Elle arriva alors dans ce qui allait devenir sa salle de classe.

C'était une pièce circulaire, munie d'un âtre où brûlait déjà un feu, probablement allumé par les elfes de maison qui travaillaient à Poudlard. Il flottait dans l'air un lourd parfum d'encens, qui telle une madeleine de Proust ramena Sixtine à ses jeunes années, lorsqu'elle-même était encore étudiante à Poudlard. Elle se rappela non sans sourire du professeur Trelawney et de ses mille et une bizarreries. La crédibilité n'avait jamais caractérisé cette bonne vieille Sibylle mais, quand elle ne vous prédisait pas une mort lente et douloureuse, elle était finalement très sympathique.

Le professeur Jones se dirigea vers les étagères sur lesquelles trônaient bougies, boules de cristal, almanachs et tasses de thé. Elle agita sa baguette magique et plusieurs très étranges jeux de cartes lévitèrent jusqu'aux petites tables de bois autour desquelles étaient disposées de confortables poufs. En attendant l'arrivée des élèves, elle se dirigea ensuite vers son bureau, ouvrit le tiroir et en sortit un accessoire pour le moins inhabituel à Poudlard : un téléphone portable.

Tout en sachant que les ondes magiques rendaient impossible toute communication, elle ne put s'empêcher d'y jeter un oeil. Il était après tout difficile de se débarrasser des habitudes, bonnes ou mauvaises, prises lors de ces deux années d'exil passées dans le monde des moldus. Elle se résigna vite, rangea le téléphone puis se dirigea vers la trappe, d'où plusieurs élèves commençaient à émerger. Elle les salua avec le sourire et d'un geste les invita à prendre place. Lorsqu'enfin le silence, certes très relatif, se fit, elle prit la parole :

- Bonjour à tous et à toutes. Je suis le professeur Jones et je vous souhaite la bienvenue au cours de divination. Nous avons cette année peu d'inscrits, c'est pourquoi les cours se donneront en commun avec les élèves de cinquième, sixième et septième année. Vous travaillerez en binôme pour la leçon d'aujourd'hui. Nous allons donc immédiatement commencer. Puisque certains d'entre vous ne m'écoutent déjà plus et jouent avec les cartes que j'ai posées sur vos tables, je suppose que le sujet du cours n'est plus un mystère. J'imagine que maintenant que vous en avez la permission c'est beaucoup moins drôle mais vous pouvez à présent jeter un coup d'oeil au jeu que vous avez reçu.

Sur les cartes colorées étaient dessinées plusieurs figures, représentant pour la plupart des femmes et des hommes.


- Quelqu'un peut-il me dire quel est le sujet du cours mais surtout quel est le nom de ce jeu ? Il est vraiment très célèbre, je ne vous accorderai donc pas un seul point pour cette réponse franchement trop facile.

Entendant les protestations des élèves, elle sourit et ajouta :

- Je sais, c'est injuste, mais il faudra vous y faire, la vie est injuste. Et vous aurez l'occasion de remporter des points pour votre maison par après, rassurez-vous. Alors, qui se lance ?





HRP:
 


Dernière édition par Sixtine "Six" Jones le Dim 29 Mar - 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 1er cours : La taromancie   Dim 11 Jan - 6:52


La cartomancie
Le 6 Mars | Avec P. Six Jones et les 5e, 6e, 7e années

Le cours qu'Ambrose attendait toujours avec enthousiasme et qui lui permettait de commencer en beauté sa semaine. Peut être aussi parce qu'il n'avait aucune substance étrange dans son système sanguin et qu'il n'avait rien pour le détourner de son projet de devenir la nouvelle Madame Irma qui marquera les esprits et remettrait à sa place son père et ses idées saugrenues. Ambrose ne se fit donc pas prier pour assister au cours du professeur six.

Lorsque que le sujet du cours fut annoncé, Ambrose se préparait à rafler des points pour sa maison, bien que la devineresse venait de changer les règles du jeu. Il jura intérieurement de ne pas avoir pressenti ça, enfin bon il n'était pas omniscient, juste voyant, en devenir qui plus est. Le cours sur la cartomancie commença donc et il était temps pour Ambrose de participer et de faire mieux que la dernière fois en Histoire de la Magie, bien que cela avait été très amusant pour lui et les autres individus haïssant cette matière.

Le sujet du jour, n'est autre que la cartomancie, qui consiste à tirer des cartes pour y lire le passé, le présent ou l'avenir.

Ambrose ne s'embêta pas à regarder le professeur pour savoir s'il devait continuer ou s'arrêter, de toute façon il préférait monopoliser la parole, plutôt que de laisser quelqu'un faire perde du temps à la classe ; et qui sait, peut être réussirait-il à attraper des points malgré tout grâce à sa bonne volonté. Lorsqu'il répondit à la seconde partie de la question, il prononça le nom de la ville française avec un accent dont seul les britanniques ont le secret, qui aurait donné un frisson à des demoiselles françaises rêvant d'être pendu au bras d'un de ces britanniques plus que charmant.

Le nom de ce jeu est le tarot de Marseille.

Puis, comme pour ajouter un peu de panache et de classe, il se corrigea avec un ton hautain et sûr de lui. Il ne voulait pas laisser l'occasion de briller lorsqu'il le pouvait. Il regarda un septième année de poufsouffle l'air de lui dire "prends en de la graine" et continua son discours. Bien évidemment il y avait beaucoup à dire, mais il préférait ne pas trop empiéter sur le terrain du professeur, juste au cas où, alors il se rassit une fois sa précision terminée.

Ce qui veut dire que l'on va faire de la taromancie si l'on veut être exact.
Revenir en haut Aller en bas
Sorciers
avatar
Sorciers
Feat : Steven McQueen
Messages : 30
Points rp : 1390
Localisation : Mystère

MessageSujet: Re: 1er cours : La taromancie   Dim 1 Mar - 12:09


La cartomancie
Avec Sixte Jones et les autres


C'était de loin son cours de prédilection, mais Liam ne crachait pas dessus. Il n'avait jamais su en quoi la divination l'aiderait, mais il doutait que cette matière soit aussi fumeuse que pouvait le laisser prétendre la vieille McGonagall. Après tout si cette matière était toujours enseignée à Poudlard, c'est qu'elle devait bien servir à quelque chose non ? Et puis même si l'art divinatoire ne permettait pas d'être à 100% sur de son avenir, elle pouvait au moins nous renseigner sur certaines choses. Liam n'avait pas ce don de troisième oeil que le professeur Trelawney n'arrêtait pas de ressasser depuis des années, mais il était convaincu que cette année allait être différente. Peut-être que le professeur Jones pourrait leur montrer comment se servir réellement de feuilles de thé pour comprendre la disparition des Elfes de Maison par exemple ?

Il s'installa à l'une des nombreuses tables rondes, sur un pouf et écouta le long discours monocorde du professeur de divination. Il piqua du nez à plusieurs reprises et fut agréablement surpris d'avoir suivit les moindres son du professeur durant tout son long monologue. Le jeu de tarot était quelque chose que Liam connaissait. Vaguement, car il ne connaissait pas le nom, ni même la signification exacte de toutes les cartes, mais il connaissait assez ce jeu pour en connaitre les "effets". Sa mère tirait assez souvent les cartes à quelques amies sorcières qui passaient prendre le thé durant l'été. Après la réponse de son camarade, Liam ne put s'empêcher de répliquer à son tour. Non pas pour donner son point de vue à tout prix comme bon nombre de ses camarades souhaitaient le faire, mais plus par principe.

- Madame, si je peux me permettre, le tarot de Marseille ne permet pas de lire dans l'avenir ou le passé, mais il met en place des éléments plus ou moins corrects, nous guidant vers une certaine destination. Je pense que le tarot prévois en fonction de l'état émotionnel de la personne. Non ?


Dernière édition par Liam Whitesnow le Lun 13 Avr - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 1er cours : La taromancie   Mer 25 Mar - 17:51

Si la petite pièce circulaire dans lequel se déroulait le cours de divination n'avait pas été aussi bien isolée, les élèves présents auraient pu entendre un vacarme infernal, provoqué bien sûr Céleste, que nulle catastrophe ne semblait décidée à épargner. La jeune fille, à nouveau en proie à de longues insomnies, s'était purement et simplement endormie sur l'un des confortables fauteuils de la salle commune, et personne n'avait jugé bon de la réveiller, si ce n'est un portrait, qui très en colère lui avait claironné dans les oreilles des mots que Céleste n'avaient que partiellement saisis, parmi lesquels elle avait néanmoins pu comprendre "honte de Gryffondor" et "préfète indigne". Elle avait donc rassemblé ses affaires le plus vite possible et, sans prendre le temps de nouer ses lacets, elle s'était ruée vers la tour Nord. Et puis, bêtement, elle s'était emmêlée les pieds et, avouons-le, lamentablement cassé la figure, entraînant dans sa chute une armure, la première de sa rangée, avec pour conséquence un superbe effet domino. Le boucan métallique disparut enfin, mais, dans les couloirs, plusieurs élèves et professeurs étaient sortis, comme avec l'air presque sûr qu'une bataille à Poudlard avait de nouveau lieu. Confuse et très gênée, Céleste présenta ses excuses, puis leva sa baguette magique pour réparer les dégâts. L'un des professeurs eut la sagesse de l'en empêcher, un peu trop au fait des dégâts que celle-ci pouvait provoquer. Après avoir passé à Céleste un sacré savon, il la laissa partir et la jeune rouge et or, après avoir cette fois-ci noué soigneusement ses lacets, reprit sa course effrénée vers la tour Nord. Arrivée dans le couloir où se trouvait la trappe qui permettait d'accéder à la salle de classe, elle fut, comme d'habitude, provoquée en duel par le Chevalier du Catogan, à qui elle répondit par un "Ta gueule !" bien senti, que le portrait n'apprécia que très moyennement, à en juger par les "Margouline", "Fille de petite vertu" et autres injures joliment désuètes par lesquelles il lui avait rétorqué. Enfin arrivée à destination, elle grimpa à l'échelle. La classe était étrangement vide, il y avait, à part elle, deux autres élèves, dont Ambrose Cordell. Céleste leva les yeux au ciel puis, résignée, elle se dirigea le plus loin possible des deux Serpentard et, avant de s'asseoir s'excusa auprès du professeur Jones.

- Je suis désolée, Professeur. Je me suis assoupie, je suis d'ordinaire ponctuelle...

Voyant le regard du professeur Jones se poser sur ses bas déchirés, ses genoux écorchés et sa cravate de travers, elle ajouta :

- ... et il m'est arrivé l'une ou l'autre... bricole.

Rougissant, elle sortit de son sac sa plume, son encrier, ainsi qu'un rouleau de parchemin, fixant celui-ci afin d'éviter au maximum le regard du professeur... et des élèves de Serpentard qui bien sûr ricanaient derrière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 1er cours : La taromancie   Mer 25 Mar - 18:22

Prise par le cours qu'elle était en train de donner, Sixtine ne s'était pas vraiment rendu compte qu'il n'y avait finalement que deux élèves dans sa salle de classe, deux jeunes hommes de la maison Serpentard en sixième et septième année. Elle était parfaitement au courant que la divination, en partie grâce au professeur Trelawney, n'avait jamais vraiment convaincu les élèves, mais un nombre aussi élevé d'absents était presque inquiétant. Songeant avec un peu d'amertume qu'elle n'aurait d'autres choix que d'en parler à ses collègues directeurs de maisons, elle resta malgré tout souriante et écouta avec attention la réponse d'Ambrose. Instantanément, le personnage l'amusa. Tout, de son ton grandiloquent à ses airs théâtraux indiquaient à Sixtine qu'il allait être un élève très intéressant, qui probablement lui donnerait ce qu'il faut de fil à retordre. Sans surprise, elle constata la justesse de la réponse du jeune homme et, hochant la tête en signe d'approbation, elle lui dit :

- Tout à fait, monsieur... Cordell, je crois ? Il existe plus d'un jeu de cartes divinatoire, mais le plus connu est le tarot de Marseille, une ville portuaire du sud de la France. C'est le plus simple également, c'est pourquoi nous commencerons par celui-ci.

Alors qu'elle s'apprêtait à continuer sa présentation, l'autre élève de Serpentard intervint. Si Sixtine n'avait aucune rancoeur particulière envers l'une ou l'autre maison, il fallait avouer que les disciples de Salazar avait un certain don pour attirer l'attention. Elle se tourna vers lui, souriante, puis d'un ton bienveillant, dit :

- Vous ne pouvez pas vous le permettre, Whitesnow, en revanche moi je peux. Vous me devancez, c'est ce que je m'apprêtais à vous dire. A croire que vous êtes vous même un peu devin, c'est impressionnant. Les cartes divinatoires ne pourront en effet guère vous prédire le futur de manière très précise, il faut savoir que celui-ci est changeant, de lui-même il ne laisse bien souvententrevoir que des possibilités. Les cartes ont pour rôle de vous aider à comprendre une situation, ce qui a mené à celle-ci et comment elle se résoudra dans un avenir pro...

Sixtine fut alors interrompue par l'arrivée d'une élève, qui d'après les couleurs de sa cravate appartenait à la maison Gryffondor. Elle fit de son mieux pour prendre un air sévère mais abandonna bien vite, apercevant la mine déconfite de la jeune fille, ses bas déchirés et ses genoux écorchés. Peut-être n'avait-elle guère besoin de perdre 5 points de plus dans la bagarre. Gentiment, elle lui dit :

- Je ne sais pas contre quoi vous vous êtes battue mais visiblement vous avez perdu, Miss Savage. Faites attention la prochaine fois, je pourrais finir par le prendre personnellement.

Reprenant le cours de sa leçon, Sixtine ouvrit alors le jeu de cartes resté sur son bureau et le divisa en eux. Sur certaines lames se trouvaient des figures pour la plupart humaines, tandis que sur d'autres se trouvaient des objets, comme une pièce d'or, une épée, une coupe ou un bâton. Interrogeant à nouveau ses trop peu nombreux élèves, elle demanda :

- Quelqu'un connaît-il la différence entre ces deux types de cartes ?

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sorciers
avatar
Sorciers
Feat : Steven McQueen
Messages : 30
Points rp : 1390
Localisation : Mystère

MessageSujet: Re: 1er cours : La taromancie   Jeu 16 Avr - 17:19


La cartomancie
Avec Sixte Jones et les autres


Après l'entrée de Celeste et la reprise de parole du professeur Jones, le calme plat retomba lourdement dans la salle. Le regard du jeune Serpentard se balada silencieusement entre les cartes, les boules de cristal, les tables rondes et les montagnes de tasse de thé. Il n'avait pas la moindre idée de ce que pouvait signifier les cartes qu'exposait le professeur de divination. Bien qu'il fut un temps soit peu curieux, il ne s'était jamais réellement questionner sur la signification des différentes cartes. Certaines représentaient des figures, d'autres des symboles. Soit. La divination était un art particulier où chaque chose avait un sens, une signification, une interprétation. Chaque carte avait sa particularité et l'association de cartes pouvaient signifier quelque chose de complètement différent par rapport à l’interprétation primaire des cartes non associées.

En fait, il était difficile de s'y retrouver et c'était peut être ce petit air énigmatique qui ressortait si bien du professeur Jones, que Liam avait souhaité continuer cette matière. Il soupira un instant, cherchant du regard un camarade prêt à se lancer. Mais visiblement, tout le monde était occupé à considérer les cartes, scrupuleusement, sans oser lever le regard vers le professeur divination. A croire qu'ils étaient tous protégé d'une éventuelle interrogation, tant qu'ils gardaient la tête baissée. Liam leva finalement la main. Il ne connaissait absolument pas la réponse, mais peut-être qu'en brodant quelque chose il parviendrait à dire une substance sensée ? Après tout, il s'était toujours débrouillé ainsi en divination et ne s'en était jamais trop mal sorti.

Et puis même ... ça donnerait un peu plus de dynamique au cours. Finalement le professeur Jones le remarqua au bout de quelques secondes, et acquiesça de la tête.

- Professeur, je ne connais pas la différence entre ses deux types de cartes, mais je dirais que les cartes à figure sont plus "puissantes" que les cartes à symboles ? Par exemple, les cartes à symboles seraient l'équivalent d'un plus, permettant de guider ou de renforcer la carte figure. Par exemple si l'on tire la Papesse et, je ne sais pas ... humm la carte avec une épée. Soit la carte symbole renforce les caractéristiques de la carte Papesse, soit elle annonce un éventuel changement, tout en restant dans la direction de la carte figure.

Petit silence. Liam se redressa légèrement sur son tabouret, peu convaincu par ses propos. Tenaient-ils la route cette fois-ci ? Pendant un bref instant, qui paraissait durer d'interminables minutes, Liam toisa le regard sombre du professeur. Il ne se moquait pas, il essayait juste d'intervenir comme bon lui semblait, assez pour prouver son intérêt à la matière.

- Après c'est une interprétation, bien entendu.

Il sentait tous les regards se braquer sur lui. Comme si le fait d'avoir interrompu ce long silence agréable lui était un véritable reproche. Il montrait clairement qu'il s'en fichait, mais au fond, Liam n'appréciait pas du tout être le centre d'attention. Il espérait que le cours reprenne rapidement pour passer à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 1er cours : La taromancie   Jeu 27 Aoû - 19:34

Si elle avait pu, Alice aurait choisi toutes les options possibles dans son emploi du temps. La raison pour laquelle son choix s'était porté sur les cours de divination restait obscure. Par simple curiosité probablement. C'était une matière mystérieuse qui l'interpelait. L'idée que l'on puisse percevoir son futur était à la fois énigmatique, effrayante et excitante ! Bon, il faut dire que le professeur précédent ne lui avait pas appris grand chose, à part la très large tendance des voyants à vous prédire votre mort prochaine. Et dans d'atroces souffrances si possible. Mais elle avait tout de même continué à feuilleter quelques livres à la bibliothèque sur le sujet.

C'était d'ailleurs le lieu où elle se trouvait à présent, plongée dans la rédaction d'un parchemin à rendre pour le cours de potion. Trop pressée de coucher tout ce qu'elle savait sur le papier, l'adolescente avait perdu toute notion du temps. L'univers tout entier avait tendance à s'éclipser lorsqu'elle se retrouvait la tête dans les bouquins. Elle venait de terminer sa conclusion lorsqu'elle se rendit compte que son cours de divination avait déjà commencé depuis 5 bonnes minutes. La brunette ramassa rapidement ses affaires, manquant de renverser le contenu de son encrier sur son devoir fraîchement terminé. Elle le rattrapa in extremis et se rendit en courant dans la tour d'astronomie.

Juste devant elle, un vacarme épouvantable provoqué par une élève de sa maison se faisait entendre. Alice eut pitié de la malheureuse qui semblait dans un état pitoyable, d'autant plus que d'habitude ce genre de choses lui arrivait à elle ! Lorsque le professeur eut terminé de la rudoyer, Alice voulut lui dire un mot réconfortant mais elle était déjà reparti en direction de leur cours commun. Alice la suivit jusqu'à l'entrée de la classe et se glissa dans son sillage, certaine de passer inaperçue après la distraction que sa camarade offrait au professeur. Elle s'assit discrètement à la première table qu'elle croisa, partagée entre la honte provoquée par son manque de ponctualité et la certitude que personne ne la remarquerait. Personne ne faisait jamais vraiment attention à elle de toute manière.

Le cours d'aujourd'hui semblait porter sur les cartes divinatoires. Si elle avait eu ne serait-ce qu'un soupçon de don pour cette matière, elle l'aurait surement deviné. Et bien ce n'était pas le cas et elle fut surprise que les sorciers partagent cette pratique avec les moldus. La mère d'Alice payait souvent une fortune pour se faire tirer les cartes par une voyante qui lui prédisait toujours la même chose : une richesse perpétuelle. Ce devait être très difficile à deviner étant donné le nombre de billet de banque que Caroline dépensait pour ses séances. Alice avait toujours cru que tout cela n'était que des bêtises, aussi fut-elle considérablement surprise lorsqu'un élève de serpentard se lança dans une interprétation rocambolesque. Elle se dit qu'il devait être un binôme de travail très utile dans cette matière mais comme elle n'oserait jamais lui demander quoique ce soit, elle se contenta de griffonner hativement ce qu'il venait de dire et d'attendre la réponse du professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: 1er cours : La taromancie   

Revenir en haut Aller en bas
 

1er cours : La taromancie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» cours de dysenterie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Aeterna :: Fun :: Cours-