Nox Aeterna

La guerre est enfin finie. Harry Potter et Lord Voldemort y ont néanmoins laissé la vie. Tout semble être rentré dans l'ordre. Mais est-ce vraiment le cas...?
 

Partagez | 
 

 Good Morning B**** !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Good Morning B**** !   Ven 5 Juin - 18:35

Good Morning Bitch !

Artémis était d’excellente humeur, elle s’était levée avant son réveil ayant fait un rêve des plus…satisfaisant. Se mettant à genoux sur son lit, elle s’étira tel un chat puis posa enfin le pied à terre. Le froid du sol fit remonter un frisson le long de sa colonne.

Elle se dirigea nonchalamment vers sa malle et en retira un uniforme propre et repassé. Attrapant au passage ses sous-vêtements, elle alla droit à la salle de bain prendre une douche brûlante.  Attachant ses cheveux en un chignon désordonné, elle se glissa sous l’eau en soupirant de plaisir. Elle prit son temps et se savonna tranquillement en chantonnant un vieux blues : « Black Snake Moan ».

Rincée, elle se dirigea vers le miroir, passa sa main sur la glace pour regarder son reflet et se sécha. Elle souligna ses grands yeux d’un trait d’eye-liner large et opaque puis mis un rouge à lèvre clair.

Enfin préparé, elle fit son sac en pestant un peu contre les bouquins trop lourds, trop gros et trop inutiles qu’on leur demandait sans cesse d’amener. Puis, passant dans sa salle commune elle aperçut assis sur un fauteuil un jeune homme qu’elle avait surpris la veille en…bonne compagnie. La remarquant, celui-ci rougit furieusement tandis qu’Artémis lui faisait un clin d’œil suggestif.

« Passe une bonne journée Alec » fit-elle en s’en allant.

Depuis quelques temps, elle était toujours heureuse d’aller petit-déjeuner. Depuis quelques temps, le matin était son moment favori de la journée. Depuis qu’elle et Aristide se parlaient en fait. Elle ne savait même plus comment ça avait commencé cette espèce d’amitié bizarre composée uniquement de ragots et de méchancetés gratuites qu’ils échangeaient tous les deux. La population entière de Poudlard était rhabillée pour l’hiver tous les matins maintenant.

Souriant de toutes ses dents, jetant un Impedita à un idiot encore endormi qui ne pressait pas suffisamment le pas à son goût, elle finit par rejoindre la Grande-Salle. Se dirigeant vers la table encore peu peuplée de sa maison, elle choisit l’une des place située tout au bout. C’était beaucoup plus pratique pour avoir une vue d’ensemble et cela évitait de se faire repérer quand on voulait voir qui avait fait quoi avec qui !

S’asseyant gracieusement, elle se servit une tasse d’Earl Grey prit un croissant et attendit qu’Aristide la Pouffiasse se ramène. Elle pensa qu’elle ne l’avait jamais encore appelé ainsi en face de lui…Faudrait tester.


©Didi Farl pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

avatar
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."
Feat : Robert Sheehan
Messages : 249
Points rp : 1730

Identité du Sorcier
Age: 17 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Enquiquineur de babouins.

MessageSujet: Re: Good Morning B**** !   Dim 7 Juin - 1:58


Good Morning B****
Avec Artémis Redan


Une nuit de plus à compter les astres avait eu raison de notre grand Serpentard à la mine blafarde. Il s'était écroulé de fatigue dans la tour d'Astronomie. Affalé dans ce fameux fauteuil entièrement rembourré à dossier gondole qu'il avait déterminé comme sien lors de sa première visite en ces lieux. un filet de bave séché aux coins des lèvres, Aristide s'éveilla du monde des rêves, les membres engourdis de sommeil. Ses longues jambes décharnées avaient supporté une courte nuit en position inconfortable et comme pour manifester leur mécontentement, elles craquèrent sinistrement de concert.
Quelle heure pouvait-il bien être ? Son organisme réglé comme du papier à musique criait famine et c'est en jetant un coup d'oeil à la grande horloge ornementée qui surplombait la pièce, qu'il comprit que l'heure du petit déjeuner avait sonné. Sans grande énergie Aristide rassembla ses parchemins noircis de notes inintelligibles. Fourra le tout sans ordre dans sa grande sacoche de cuir à bandoulière et hâta le pas autant que sa grande carcasse endolorie le lui permettait. Il dévala les innombrables marches de la tour en colimaçon.

Il n'avait pas encore les yeux en face des trous et c'est par malchance qu'il trébucha à la toute fin de sa descente. Surpris par sa propre maladresse il échoua sur la dalle froide, ses genoux râpant le sol comme un gruyère trop mou. Un hurlement déchirant l'air se propagea en échos dans le haut vestibule. Quelques jurons lancés à la face de Merlin ne calmèrent pas cette douleur aiguë. Il se releva pourtant en grognant et époussetant sa robe de sorcier.
Lors de cette malencontreuse chute sa sacoche avait dégueulé son contenu et c'est non sans maudire le ciel qu'il racla le sol des ses grandes mains nerveuses pour y enfoncer ces saletés de rouleaux, les froissant encore une fois, histoire de les achever enfin. Il s'engouffra dans un couloir, trainant la quille, grommelant, secouant ses boucles noires en bataille. Une bonne bouffée de tabac ne serait pas de refus, mais son estomac en avait décidé autrement et il prit la direction de la grande salle afin de calmer son corps fébrile. L'imposante porte de bois massif de la grande salle était ouverte et il s'engouffra nonchalamment à l'intérieur afin de se trouver une place.

Ces derniers temps, il avait prit la délicieuse habitude de déjeuner en charmante compagnie. Aussi surprenant soit-il, lui, le mégalomane acariâtre qui n'avait jamais vraiment eu d'intérêt pour ses compères serpents, avait trouvé en Artémis Redan l'oreille attentive absolue. Plus qu'une oreille attentive Artémis avait en réalité la langue bien pendue et le don du verbe qui butte la gueule.
Leur relation fortuite s'était faite petit à petit. Une complicité improbable qui évoluait progressivement en fonction des échanges toujours médisants, crachants leur venin sur tout et rien. Et surtout rien en général.
Se retrouver pour le petit déjeuner et faire le point pour casser du sucre sur le dos des êtres qui peuplaient le château était un accord tacite. Ils ne s'étaient jamais concertés auparavant pour le faire. Cela s'était produit une fois par hasard. Deux fois, puis trois, puis… le compte avait été perdu.

Il chercha sa complice du regard et la trouva assise à l'autre bout de la salle, à boire un thé en toute tranquillité. Un sourire narquois déjà dessiné sur ses fines lèvres claires comme si elle se repassait en mémoire les histoires salées qu'elle lui réservait sur la faune de Poudlard. Après avoir traversé la grande salle en long, il lança sa sacoche sur le banc de bois récemment lasuré et posa enfin ses fesses bruyamment en laissant son corps choir en face d'Artémis.
Aristide planta son regard dans celui de sa comparse. Un étrange rictus tira ses lèvres gercées sans dévoiler ses dents, ce qui creusa encore plus les poches noires qui cernaient le contour de ses yeux. le filet de bave séché qui dormait toujours sur son menton ainsi que sa tignasse en bataille laissaient deviner qu'il n'était pas passé par la case douche. Il attrapa un croissant, l'examina la mine déconfite et s'exclama enfin :

" J'en regrette presque la cuisine infâme des elfes…"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Good Morning B**** !   Mar 9 Juin - 10:25

Good Morning B**** !

Artémis avait rapidement repéré son compagnon. Son allure maigrelette et dégingandée était définitivement quelque chose à voir ! Songeant rapidement qu’elle avait vraiment une préférence pour les personnes excentriques et qu’elle avait actuellement tiré le gros lot avec son étrange ami, elle se fit la réflexion que vu de l’extérieur, il devait former un duo cocasse. Entre elle qui ne supportait pas d’avoir une tâche sur son uniforme et se tenait toujours impeccablement, et Aristide qui avait une hygiène douteuse, un physique de poulet – même si élégant – et qui…c’était un filet de bave là ? Bref. Ils formaient une drôle de pair.

Souriant de toutes ses dents de requins, elle regarda Aristide se servir un croissant et compta doucement dans sa tête : 1…2…3…

" J'en regrette presque la cuisine infâme des elfes…"

C’était comme ça entre eux, pas de « Bonjour », pas de « Comment ça va ? Ta grand-mère, ton chat, ton cul… », toutes ces choses futiles auquel personne ne répondait jamais vraiment. C’était ce qu’elle aimait chez Aristide, cette façon d’entrer dans le vif du sujet et de ne pas se soucier des convenances.

« En parlant d’infâme, j’ai vu passer cette fille de Poufsouffle, Sélène je crois, ce matin. À chaque fois que je la croise je me demande qui a bien pu permettre la conception d’un physique aussi minable…Si je ne m’étais pas levée de bonne humeur, rien que de me voir imposer une telle horreur m’aurait donné l’envie d’étriper femmes et enfants. Mais j’ai quelque chose de beaucoup plus croustillant pour toi ce matin… »

Observant son ami se redresser pour tendre l’oreille, elle ricana doucement. Mais plutôt que de tout lui dire d’un coup, elle prit sa tasse devant son visage à l’aide de ses deux mains, en bu une longue gorgée et la reposa avec une lenteur calculée.

Elle rit doucement devant le regard agacé et impatient d’Aristide.

« Vois-tu très cher, j’aime beaucoup me balader le soir dans les couloirs à l’affut de quelques informations intéressantes. »

Elle attrapa un croissant et en coupa un bout.

« Il se trouve qu’hier, pendant que je marchais près des cachots, j’ai subitement entendu quelques gémissements…très…comment dire… »

Levant les yeux au ciel, faisant semblant de chercher ses mots elle finit par ajouter en faisant des yeux ronds :

« Sexuelles. »

Elle haussa très vite plusieurs fois les sourcils de manière suggestive.

« Et comme tu me connais, curieuse comme je suis, je me suis glissée vers la cause de ce raffut et c’est là que j’ai, ce cher Alec Thoorin notre collègue Serpentard de septième année avec un Poufsouffle !! »

Baissant la voix, elle ajouta vicieusement :

« Le fait qu’il soit de la jaquette ne me dérange pas le moins du monde, mais un Poufsouffle ! Fut-ce-t-il canon, ce qui d’après ce que j’ai vu n’est pas le cas, reste un Poufsouffle !! »

Elle soupira cependant de déception : « Malheureusement, je n’ai pas réussi à voir clairement qui était ce mystérieux jeune homme…Enfin, je pense être capable de savoir qui c’est si je me retrouve face à son derrière, il a une drôle de tâche de naissance… »

©Didi Farl pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Good Morning B**** !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Good Morning B**** !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» Good Morning, Good morning we talked the whole night through
» Good morning, sunshine. [Hiro Shima]
» you say good morning when it's midnight going out of my head alone in this bed ∞ 6/11/11 4h35

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Aeterna :: Poudlard :: Le château :: Grande Salle-