Nox Aeterna

La guerre est enfin finie. Harry Potter et Lord Voldemort y ont néanmoins laissé la vie. Tout semble être rentré dans l'ordre. Mais est-ce vraiment le cas...?
 
Partagez
 

 Cours n°1 des 5èmes années

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

Cours n°1 des 5èmes années   Empty
MessageSujet: Cours n°1 des 5èmes années    Cours n°1 des 5èmes années   I_icon_minitimeLun 28 Oct - 13:26

Cinquième année : Potions mentales et physiques
Cours sur la Potion d'Aiguise-Méninges


    Le vendredi 17 décembre 1999:

    Huit heures.
    Le professeur Grindelwald attendait de pied ferme de pouvoir commencer son cours. On était le vendredi matin et Noël était dans une semaine. Les élèves serait certainement fatigués et agités en cette fin de semaine. C'est en pensant à eux  que l’enseignante avait préparé avec soin son cours. Bien que l'intitulé de ce dernier puisse laisser envisager que les cinquièmes années assisteraient  à un cours typique avec une partie théorie et une partie pratique sur la réalisation d'une potion spécifique, elle leur avait préparé une surprise. Pendant les deux premières heures, ils travailleraient en effet la Potion d'Amnésie, et pendant les deux dernières, qui auraient lieu après la pause et avant le déjeuner, elle organiserait des petits ateliers durant lesquels les élèves pourraient s'essayer de manière plus libre aux Potions tout en effectuant des exercices qui leur permettraient de réviser pour leur B.U.S.E.

    Lorsque des éclats de voix se firent entendre de l'autre côté de la porte, Miss Grindelwald s'avança vers cette dernière avant de faire signe à ses élèves d'entrer.
    Une fois ces derniers installés à leur place, elle vérifia rapidement du regard qu'il n'y avait pas d'absents. Finalement, elle profita du fait que la plupart d'entre eux soient en train de sortir leurs affaires et nécessaires de potion, pour se tourner vers le tableau. D'un coup habile de sa baguette magique, elle y inscrivit en lettres dorées le thème du cours du jour.

    La Potion d'Aiguise-Méninges : Préparation 8h – 10h
    Ateliers : 10h45 – 12h

    Elle se détourna ensuite pour faire face à l'ensemble de la classe et adressa un franc sourire aux jeunes adolescents qui, pour la plupart, semblaient avoir encore besoin de sommeil ou n'être pas très motivés. Mais, s'ils comptaient sur leur enseignante pour qu'elle soit tout aussi nonchalante et qu'elle ait perdu son habituelle bonne humeur et son dynamisme, s'était raté !

    Elle vint alors se placer devant son bureau pour entrer dans le vif du sujet, maintenant que tout le monde semblait installé et apte à débuter le cours de ce vendredi. Enfin... prêt physiquement car le regard vide et rêveur de certains d'entre eux laissait supposer bien le contraire.

    « Bonjour ! Je sais que nous sommes en fin de semaine et que vous serez très bientôt en vacances, mais je vous demanderais de fournir encore un petit effort ! Bientôt vous retrouverez le confort de  votre maison le temps des fêtes ou profiterez de l'ambiance chaleureuse offerte par le château en cette période, et alors les cours de Potions ne seront plus qu'un lointain souvenir en attendant la fin des vacances !
    Aujourd'hui, donc, nous étudierons la Potion d'Aiguise-Méninges. Avant toutes remarques, je sais que parmi les anciens professeurs de l'école certains avaient l'habitude de la faire voir dès la quatrième année mais, par soucis de cohérence avec le programme que je vous ai distribués en début d'année, j'ai préféré vous la faire étudier en cinquième année ce qui, en soit, ne présente pas une grande différence. »

    S'éloignant du fond de la salle, elle commença à circuler dans l'allée principale tout en introduisant et précisant le déroulement que prendrait le cours.

    « De plus, le cours sera divisé en deux parties. Durant les deux premières heures, vous aurez pour mission de réaliser parfaitement cette potion et, après la pause de 10 heures, j'aimerai que vous vous répartissiez en petits groupes afin que nous mettions en place des ateliers qui nous permettrons de réviser les potions ou ingrédients essentiels que vous connaissez. Ce qui, je l'espère, vous avancera dans vos révisions pour les B.U.S.E. Pendant ce temps, vos préparations pourront «mijoter » le temps nécessaire. »

    Elle marqua un temps de pause, puis reprit. Elle se doutait que certains élèves trouvaient les vendredis matins affreusement longs, comme se pouvait être le cas pour elle-même dans certaines matières lorsqu'elle était encore élève, mais pour elle le temps passait à une vitesse folle et elle n'avait pas une minute à perdre.

    « A présent, l'un de vous serait-il présenter les effets de la Potion d'Aiguise-Méninges en quelques mots ? »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Cours n°1 des 5èmes années   Empty
MessageSujet: Re: Cours n°1 des 5èmes années    Cours n°1 des 5èmes années   I_icon_minitimeMer 1 Jan - 23:59

Vendredi matin, Enaëlle se réveilla il n'était que 5 heure et demi, elle n'avait pas envie que le temps passe, pas qu'elle ne voulait pas aller en cours ou quoi que ce soit, mais elle ne voulait pas voir un hiboux arrivé, un hibou portant une lettre de ses parents, lui sommant de rentrer pour les fêtes... Mais est ce que le temps écoute les suppliques des élèves ? Non jamais, par contre les hiboux si apparemment, car aucun ne vint pour elle.
Elle se dirigea donc vers le cours de potion avec le cœur léger, bien qu'elle ne soit pas une bonne élève dans cette matière, en pratique comme toujours, ici non pas a cause de son manque de puissance magique mais à cause de sa maladresse, elle faisait en sorte d'avoir la moyenne avec un travail théorique acharné.
Ena arriva dans les premières devant la salle de cours, elle entra en silence quand le professeur ouvrit la porte, elle se mit au deuxième rang, personne ne s'installa à coté d'elle, cette journée était vraiment excellente.

Commencer l'année par une potion de l'année dernière ? "pourquoi pas " pensa-t-elle, après tout dans sa classe certain en aurait surement besoin...
Elle sortie un parchemin, sa plume et de l'encre, mais ne sortie pas son livre, cette potion ne serait pas dans son manuelle de 5eme, mais peu importe elle l'a connaissait par coeur, du moins elle savait répéter au mot près les instructions du livre...

« Bonjour ! Je sais que nous sommes en fin de semaine et que vous serez très bientôt en vacances, mais je vous demanderais de fournir encore un petit effort ! Bientôt vous retrouverez le confort de votre maison le temps des fêtes ou profiterez de l'ambiance chaleureuse offerte par le château en cette période, et alors les cours de Potions ne seront plus qu'un lointain souvenir en attendant la fin des vacances !
Aujourd'hui, donc, nous étudierons la Potion d'Aiguise-Méninges. Avant toutes remarques, je sais que parmi les anciens professeurs de l'école certains avaient l'habitude de la faire voir dès la quatrième année mais, par soucis de cohérence avec le programme que je vous ai distribués en début d'année, j'ai préféré vous la faire étudier en cinquième année ce qui, en soit, ne présente pas une grande différence. »

« De plus, le cours sera divisé en deux parties. Durant les deux premières heures, vous aurez pour mission de réaliser parfaitement cette potion et, après la pause de 10 heures, j'aimerai que vous vous répartissiez en petits groupes afin que nous mettions en place des ateliers qui nous permettrons de réviser les potions ou ingrédients essentiels que vous connaissez. Ce qui, je l'espère, vous avancera dans vos révisions pour les B.U.S.E. Pendant ce temps, vos préparations pourront «mijoter » le temps nécessaire. »


Vraiment ce professeur aimait bien trop donner cours pour son propre bien, mais Enaëlle n'en aurait changé pour rien au monde, elle préférait de loin quelqu'un comme ça. Et puis cette idée de leur laissé un peu de temps libre quelle bonne idée, il n'y a absolument rien de plus ennuyeux que de regarder un chaudron bouillir sans rien pouvoir faire d'autre que ça, serte pour une potion instable c'était parfois nécessaire, mais pas pour la majorité des potions préparés à poudlard, du moins pas avant la 6eme année.

« A présent, l'un de vous serait-il présenter les effets de la Potion d'Aiguise-Méninges en quelques mots ? »

Enaëlle leva la main, elle connaissait la réponse, elle regarda autour d'elle, les autres élèves ressemblaient plus à des zombies qu'à des jeunes gens près à apprendre, elle prit donc la parole, une fois qu'ils en seront à la pratique une bonne partie de la classe se réveillerait ...

- La potion d'aiguise méninge permet à celui qui la boit d'obtenir une meilleure concentration, elle permet d'y voir plus clair, dans ses propres pensés, elle ne rend pas plus intelligent c' est pour cela qu'elle n'est pas interdite aux examens officiels.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Cours n°1 des 5èmes années   Empty
MessageSujet: Re: Cours n°1 des 5èmes années    Cours n°1 des 5èmes années   I_icon_minitimeVen 28 Mar - 16:35

Spoiler:
 

    « A présent, l'un de vous saurait-il présenter les effets de la Potion d'Aiguise-Méninges en quelques mots ? »

    La professeur de Potions n'avait même pas terminé de poser sa question qu'elle désespérait déjà face aux mines déconfites et parfois même un peu ailleurs de la plupart des élèves qui se trouvaient dans la salle. Elle avait bien conscience que l'étude des Potions n'était pas l'une des matières les plus amusantes en raison notamment d'une partie pratique bien moins présente qu'en cours de Sortilèges et Enchantements, de Métamorphoses et surtout de Défenses contre les Forces du Mal. Elle s'efforçait tout de même de son mieux de rendre ses cours au moins intéressants.

    Mais le portrait que ses élèves lui renvoyaient aujourd'hui par leur manque d'enthousiasme la laissait perplexe et venait entacher son éternel bonne humeur et son enthousiasme. En cet instant, elle avait juste envie de couper en plein milieu sa question pour laisser ses petites limasses fainéantes à leur sort. Mais non. Il n'était pas temps qu'elle laisse ressortir les côtés les plus exécrables de sa personnalité. Heureusement, alors même que seulement quelques secondes s'étaient écoulées depuis qu'elle avait terminé de poser sa question, elle aperçut une main se lever au deuxième rang.

    Inconsciemment, elle sut instantanément de qui il était question. En tournant son visage, ravie et avide d'entendre la réponse de son élève, Thalie découvrit sans étonnement qu'il s’agissait bien d'Enaëlle. Une élève sérieuse et aux travaux toujours bien appliqués. De plus, elle était de Poufsouffle. Thalie ressentait une certaine fierté pour son ancienne maison devant de tels élèves. Elle donna donc sans attendre la parole à la cinquième année.

    « Oui, Miss Lyliessa ! Nous vous écoutons. »

    L'enseignante s'éloigna de son bureau et s'avança vers le second rang pour mieux entendre la réponse de la jeune fille et, implicitement, faire taire les bavardages.

    « La potion d'aiguise méninge permet à celui qui la boit d'obtenir une meilleure concentration, elle permet d'y voir plus clair, dans ses propres pensés, elle ne rend pas plus intelligent c' est pour cela qu'elle n'est pas interdite aux examens officiels.. »

    En plus que la réponse soit exacte, Enaëlle avait pris soin d'apporter des précisions et de donner des indications ; ce qui était très appréciable. Thalie sourit même légèrement lorsque cette dernière mentionna, pour conclure, que la Potion qui faisait l'objet de leur étude du jour n'était pas interdite aux examens. A cela, la jeune femme se sentait obligée de faire un commentaire directement dirigé vers les autres élèves de la classe ; mais avant cela, elle commença par féliciter la poufsouffle.

    « C'est exacte. Pour reprendre les propos de votre camarade, la Potion d'Aiguise-Méninges ne vous rendra ni plus intelligent ni ne vous apportera des connaissances que vous n'avez pas. Elle permet seulement à celui qui la boit de mieux réfléchir, d'être plus alerte intellectuellement en quelque sorte, et de réinvestir et rassembler rapidement ses connaissances. Elle peut donc être utile en période d'examen, en cas de stress notamment, et n'est pas interdite. En résumé, ce cours peut vous être utile ! »

    Elle avait, en effet, constaté une pointe d'intérêt un peu plus marquée de la part des élèves dés l'instant où Enaëlle avait mentionné qu'une telle potion « n'est pas interdite aux examens officiels ».
    Enfin, retournant vers le tableau et se mettant face à la salle, elle entama de poser une dernière question avant d'indiquer la liste des ingrédients, les étapes de la préparation et de laisser les cinquième années à la concoction de leur potion.

    « Il faut aussi savoir que cette potion est capable de neutraliser les effets d'un sortilège en particulier. L'un de vous pourrait-il me dire du quel il s'agit ? J'aimerai interroger plusieurs d'entre vous sur ce point avant de vous donner la réponse juste. Et, si vous ne connaissez pas la réponse, essayer de deviner de quel sortilège il pourrait bien s'agir ? »


Revenir en haut Aller en bas
Préfet de Serpentard
Maeja V. Branwen
Préfet de Serpentard
Feat : Allie Gonino
Messages : 307
Points rp : 2661
Localisation : Derrière une bonne farce

Identité du Sorcier
Age: 16 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Petit serpent

Cours n°1 des 5èmes années   Empty
MessageSujet: Re: Cours n°1 des 5èmes années    Cours n°1 des 5èmes années   I_icon_minitimeJeu 17 Avr - 9:00

J'avais beau adorer le cours de potion et trouver la prof très intéressante, toutes les semaines en me levant le vendredi, j'avais cette pensée à l'esprit : quel sadisme de nous coller le cours de potion le vendredi au matin ! Pourquoi ne pas avoir échangé avec botanique d'abord, ça aurait été parfait : relaxation avec les plantes au matin et puis potion pour finir la semaine en beauté, pourquoi torturer nos pauvres cerveaux épuisés de leur semaine si tôt avec les complexes formules et le risque permanent de voir son chaudron péter à la figure ? Malheureusement, j'avais beau pester comme un pou chaque vendredi matin en me levant, ça ne faisait pas échanger les cours pour autant, il fallait me rendre à l'évidence : cela resterait comme ça jusqu'à la fin de l'année. Et puis il fallait relativiser, les sixièmes années avaient leur cour de potion le lundi matin, eux. Il y avait toujours pire... en espérant qu'ils ne gardaient pas le même emploi du temps d'une année sur l'autre.

J'arrivais encore ensommeillée en cours, les cheveux à peine coiffés et attachés à la hâte, je m'étais levée en retard et avait dû oublier le petit déjeuner. L'odeur de la salle de classe parvint néanmoins à me tirer un petit sourire, j'aimais cette odeur de sous-sols et de potions accumulés depuis des années. Cela sentait un peu comme le labo de chimie des secondaires quand j'étais à l'école primaire moldue, finalement ce que nous faisions en potion devait être assez proche de ce que faisaient les moldus. Je m'installais à ma place et posait mon sac sur la table, ma tête dessus, somnolant encore un peu avant le début du cours et fixant d'un regard vague le tableau encore vierge. Finalement je n'étais même pas en retard, j'aurais eu peut-être le temps de courir jusqu'à la grande salle piquer une tartine et descendre un verre de jus de citrouille. Je me rattraperais à la pause. Je fermais à demi les yeux et un sursaut me réveilla au moment où le cours commençait, je me redressais et sortit un peu précipitamment mes affaires de mon sac. Aller, réveilles toi Maeja !

Nous allions voir la potion d'Aiguise-Méninges, alors celle-là n'aurait pas été de trop pour m'aider à me concentrer un peu, les deux heures de théorie promettaient d'être assez longue. Fort heureusement, Miss Grindelwald, notre prof, était ce genre de prof qui rendrait une conférence sur les croûtes de formage absolument captivant et dynamique. Je m’étirais sur ma chaise et me forçais à me sortir de ma torpeur, exercice difficile pour quelqu'un dont une partie de la conscience en est encore à voler à dos de dragon, il était cool ce rêve... J'écoutais les explication et me réjouis, les deux heures de préparation n'étaient pas, comme je l'avais pensé, une « préparation théorique », mais bien la préparation des potions ! A l'attaque ! Je me redressais d'avantage et mon esprit daigna se montrer un peu plus présent. La deuxième partie servirait en réalité à réviser en atelier pour les buses, moins marrant mais bon. Je laissais Enaëlle répondre à la question sur la nature de la potion pendant que j'essayais d'organiser un peu mieux mes cheveux et d'enlever les crottes de sommeil de mes yeux. J'ignorais que cette potion n'était pas interdite pour les examens, c'était une bonne chose à savoir, c'était pourtant logique. Pour peu que le jour des examens, une personne soit un peu fatiguée, trop stressée ou simplement un peu malade, c'était bien dommage d'échouer pour un problème de concentration. Je me rappelais l'examen d'histoire de la magie de l'année précédente où j'étais arrivée un peu grippée, chaque fois que j'avais un leger accès de fièvre, les lettres semblaient danser devant mon regard sans que je puisse m'y raccrocher, j'avais péniblement obtenu un petit E alors que l'histoire de la magie était une matière que j'aimais beaucoup. La seconde question portait sur l'effet de cette potion contre un certain sortilège, j'étouffais un rire, cela parraissait assez évident, ce sort, je l'avais vécu. Je levais la main, je n'allais pas passer cette occasion.

-Je suppose qu'il s'agit du sortilège de confusion, qui justement trouble la concentration. Sous l'effet de ce sort, les pensées arrivent complètement désorganisées et il en devient difficile de se concentrer, il est même difficile de garder à la conscience la situation dans laquelle on est. Une horreur dans le cadre d'un duel et, comme il n'y a pas de contre-sort direct et sans cette potion, on doit attendre que les effets s'estompent de soit-même et de lutter de toute sa volonté pour garder le fil. Pour les personnes les moins résistantes mentalement, les effets peuvent durer plusieurs heures. Par ailleurs, utiliser le finite incantatem quand on est sous l'emprise d'un sort de confusion demande lui-même une certaine concentration que l'on n'a justement plus.

_________________
~ Maeja Verdandi Branwen ~ 5eme année ~ Serpentard ~ Préfète ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité

Cours n°1 des 5èmes années   Empty
MessageSujet: Re: Cours n°1 des 5èmes années    Cours n°1 des 5èmes années   I_icon_minitimeLun 2 Juin - 18:06


Étudier la Potion d'Aiguise-Méninges devait sembler trop facile, voir inutile, pour certains des élèves de cinquième année. Cependant, Thalie restait persuadée que ce ne serait pas complètement inintéressant. Rappeler une potion de temps en temps ne faisait pas de mal. De plus, cette dernière, assez connue, était aussi une potion essentielle permettant d'en appréhender des biens plus compliquées. Elle attendit donc que quelqu'un lève la main pour répondre à sa question sur le sortilège dont les effets pouvaient être annulés grâce à l'utilisation de cette potion. Ce que la préfète de Serpentard, Maeja Branwen, fit sans attendre. Une jeune fille aussi intelligente que dynamique et dont Thalie doutait à peine que la réponse soit fausse tant elle paraissait évidente. Décidément, les préfets étaient à l'heure ce jour-là. Ce qui ne manquerait pas de leur rapporter des bons points pour leur maison. Points que la professeur de Potions comptabiliserait à la fin du cours avec une précision frôlant la manie. Elle ne prit pas la peine d'attendre plus longtemps que quelqu'un d'autre manifeste une envie de participer et donna la parole à la serpentard.
La professeur s'avança vers le rang où cette dernière était installée tout en l'écoutant.

« Je suppose qu'il s'agit du sortilège de confusion, qui justement trouble la concentration. Sous l'effet de ce sort, les pensées arrivent complètement désorganisées et il en devient difficile de se concentrer, il est même difficile de garder à la conscience la situation dans laquelle on est. Une horreur dans le cadre d'un duel et, comme il n'y a pas de contre-sort direct et sans cette potion, on doit attendre que les effets s'estompent de soit-même et de lutter de toute sa volonté pour garder le fil. Pour les personnes les moins résistantes mentalement, les effets peuvent durer plusieurs heures. Par ailleurs, utiliser le finite incantatem quand on est sous l'emprise d'un sort de confusion demande lui-même une certaine concentration que l'on n'a justement plus. »

Dés les premiers mots, elle comprit que la réponse était juste et ne cessa d’acquiescer aux précisions que la cinquième année apporta. Elle ne s'attendait pas à une réponse aussi complète et détaillée mais elle en était positivement surprise et même ravie. Un simple « le sortilège de confusion » l'aurait déçu. Elle s'arrêta finalement dans l'allée centrale autours de laquelle était alignée les tables. Sur les paillasses reposaient les manuels déposés quelques minutes plus tôt par les élèves, ainsi que leur chaudron et autres matériels de potions encore silencieux et « inactifs ». Ce qui, bien sûr, ne serait très vite plus le cas.
Revenant à Miss Branwen, Thalie vint lui confirmer sa réponse.

« C'est parfait ! Il s'agit bien du sortilège de Confusion. Et vos précisions sont tout à fait exactes Miss Branwen. »

Parcourant dans le sens inverse l'allée centrale, la professeur tenta d’accélérer le rythme du cours. Contrairement à la plupart des élèves, qui semblaient pour le moment dormir, elle avait l'impression que le temps filait à une vitesse folle !
Reprenant son exposé, elle continua ainsi à marcher à travers la salle.

« Il existe bien sûr d'autres sortilèges dont la Potion d'Aiguise-Méninges est capable d'annuler, ou simplement de diminuer, les effets. Le plus connu est le sortilège de Confusion, dont Miss Branwen nous a fait un exposé très clair. On peut néanmoins trouver une quantité d'autres sorts dans ce cas. Ce sera l'objet de vos recherches pour le prochain cours. Je vous demanderais de lister certains de ces sortilèges, tout en en proposant certains que vous aurez trouvé par simple déduction, et d'intégrer l'un d'eux à votre compte-rendu sur la préparation et les effets de la Potion d'Aiguise-Méninges... Si ce n'est pas clair, venez me voir à la fin du cours. »

Revenant à petits pas pressés vers le tableau, elle attrapa au passage sa baguette sur son bureau et inscrivit les mots suivant :

________________

Ingrédients :

- Scarabées
- Racines de gingembre
- Bile de tatou


________________


Se tournant pour faire face à ses élèves, elle reprit la parole.

« Vous trouverez les étapes de préparation de la potion à la page 16 de votre manuel. Les ingrédients sont disposés sur cette table. »

Elle indiqua de la main, une grande paillasse sur laquelle plusieurs bocaux étaient disposés et dans lesquels les élèves n'avaient plus qu'à se servir. Aujourd'hui, elle n'avait pas disposé les ingrédients en bonne quantité dans des petites boîtes destinées à chaque groupe. Elle voulait voir si tous étaient capables de juger seul la quantité suffisante. Ce qui, pour le coup, était plus que simple pour cette potion là... Et puis, ils étaient depuis déjà plusieurs années trop grands pour que les ingrédients soient déjà prêts sur leur table.

« Comme vous travaillerez par groupe de deux, l'un de vous n'a qu'à venir chercher les ingrédients pendant que l'autre commence à faire chauffer votre chaudron. »

Laissant les élèves constituer leurs groupes et se lever pour prendre les ingrédients nécessaires à la bonne préparation de leur potion, Thalie vérifia que certains ne profitaient pas du fait d'avoir à se déplacer pour perdre du temps. En revenant ensuite à l'objet premier de son cours, elle apporta d'ultimes précisions.

« Comme vous pourrez le voir, vos scarabées doivent être pilés et vos racines de gingembre coupées. Ne l'oubliez pas au risque que votre préparation ressemble plus à une soupe à peine digeste qu'à une véritable potion ! »

Partant finalement faire le tour de la classe, elle vérifia que chacun ait bien son matériel. Les élèves étaient à présent libres de préparer leur potion tout en discutant ou en en profitant pour poser des questions, avant qu'il ne soit l'heure de la pause.
Revenir en haut Aller en bas
Préfet de Serpentard
Maeja V. Branwen
Préfet de Serpentard
Feat : Allie Gonino
Messages : 307
Points rp : 2661
Localisation : Derrière une bonne farce

Identité du Sorcier
Age: 16 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Petit serpent

Cours n°1 des 5èmes années   Empty
MessageSujet: Re: Cours n°1 des 5èmes années    Cours n°1 des 5èmes années   I_icon_minitimeDim 29 Juin - 12:09

J'avais vu juste sur le sort dont la potion d'aiguise-méninge pouvait servir contre ses effets. C'était logique et surtout bien pratique. Je glissais un petit marque-page dans mon livre de potion à la page présente, comme je le faisais chaque fois que je trouvais une potion très utile que je voulais retrouver facilement. Inutile de dire que, dans mon cas, mon manuel de cours était déjà bien fournis en matière de marque-page. Nous allions maintenant passer à la pratique, cette perspective me rendais enthousiaste, comme chaque fois que nous allions nous lancer dans une préparation de potion. Nous allions travailler par binôme, je me tournais vers ma voisine. En réalité, j'avais pris une place au hasard et, encore ensommeillée, je n'avais même pas fait attention. C'était peut être parce qu'il n'y avait personne à côté de moi. J'étais au premier rang et je me retournais pour me retrouver face à Enaëlle, préfète de Poufsouffle et bonne copine, seule, elle aussi. « Hey Enaëlle, on fait équipe ? » Devant la réponse affirmative, je passais un rang derrière pour être à côté d'elle et me mis au travail en organisant la table. Je laissais à ma coéquipière le soin de s'occuper du chaudron et me levais pour aller chercher les ingrédients.

Des scarabées, de la bile de tatou et de la racine de gingembre. Rien qui ne semblait d'une grande difficulté à manipuler, ni d'un quelconque danger. Juste peut être la bile qui pouvait être corrosive, il ne faudrait pas oublier de mettre les gants. Mon livre de potion dans les mains, je vérifiais les quantités demandés et revint à table avec, à vue de nez, les quantités nécessaires. Revenue à la table, je confiais les racines de gingembre à Enaëlle et m'occupais de piler les scarabée préalablement pesés avec plus de précision. Cela pouvait paraître répugnant mais, étrangement, la sensation des carapaces craquant dans le mortier me procurait une sensation semblable à celle d'éclater du papier bulle, j'adorais ça. Je les pilais jusqu'à obtenir une pâte fine et régulière, assez malodorante mais d'aspect satisfaisant. Je les mis de côté et dosais ensuite la bile de tatou que je délayais préalablement dans un peu d'eau pour la rendre plus fluide, afin qu'elle ne forme pas de flaques à la surface du chaudron, un peu comme de l'huile sur de l'eau.

J'avais déjà lu le chapitre concernant cette potion auparavant, c'était un de mes tic que d'étudier en avance la théorie qui serait abordée en cours. J'avais donc lu que dans les erreurs habituelles, il y avait celle de verser d'un coup la bile dans le chaudron. Les racines coupés devant être ajoutés juste après, elles s’agglutinaient dans les « flaques » de bile et formaient rapidement des grumeaux. L'astuce était donc de diluer la bile dans un récipient d'eau froide avant de l'ajouté à l'eau chaude, la bile s'associant mieux à l'eau tant qu'elle était froide, là où elle était beaucoup moins miscible dans l'eau chaude. Voyant que ma binôme avait bientôt fini avec le gingembre, je versais ma solution de bile diluée dans le chaudron et mélangés soigneusement dans le sens inverse des aiguilles d'une montre en attendant de recevoir la suite. Il fallait laisser macérer quelques minutes le gingembre dans le chaudron avant d'ajouter les scarabées. Le sablier était déjà disposé sur la table pour compter les 7 minutes pendant lesquelles le mélange devait reposer avant. Jusque là, cela semblait plutôt bien engagé !

Spoiler:
 

_________________
~ Maeja Verdandi Branwen ~ 5eme année ~ Serpentard ~ Préfète ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité

Cours n°1 des 5èmes années   Empty
MessageSujet: Re: Cours n°1 des 5èmes années    Cours n°1 des 5èmes années   I_icon_minitimeMer 1 Oct - 3:56

Enaëlle pensa qu'elle avait de la chance d'avoir cours avec les serpentards, pas qu'elle préférait cette maison là aux autres, mais Maeja était une bonne amie et une excellente élève, douer avec les potions, et travailleuse, faire équipe avec elle était la promesse d'un travail équitablement réparti, et réussi. Alors quand la serpentarde lui fit signe de faire la potion à deux, Enaëlle répondit par la positive, d'un accord tacite, Ena fut celle qui s'occupa du chaudron, elle y mit la quantité exacte d'eau, en faisant attention à la possibilité de l'évaporation, relisant le passage dans son manuel pour être sur que les dosages l'avaient pris en compte.
Pendant que sa coéquipière s'occupait de piller les scarabées, la poufsouffle s'occupait du gingembre, faisant attention à la taille des morceaux, mais aussi à l'aspect de l'ingrédient, il ne fallait pas faire l'erreur de croire que tous les ingrédients de l'école étaient toujours frais, elle avait déja vu des chaudrons exploser en classe pour quelques feuilles de saules trop vieilles. Elle ne fit pas spécialement attention à la potion ayant confiance en son binôme avant de devoir ajouter le gingembre, elle regarda le mélange, très peu de bile flottait en surface, parfait comme toujours, elle pouvait donc ajouter ses morceaux sans peur de les voir s’agglutiner entre eux, ce qui aurait forcé les deux élèves à mélanger plus énergiquement que nécessaire le mélange pendant les 7 minutes d'infusion ce qui aurait amoindri l'effet de la potion.

Le temps fut rapidement écoulé, Enaëlle vérifia la température du chaudron juste avant de prendre les scarabées pillés et de les ajouter lentement laissant sa partenaire tourner dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, lorsque chaque morceaux fut fondu dans le mélange jusqu'alors vert, celui ci prit une couleur violet. Ena regarda un instant sa coéquipière, celle ci sembla tout aussi satisfaite. le poufsouffle prit la cuillère pour continuer de mélanger, il fallait encore faire cinq tour dans le sens des aiguilles d'une montre pendant que sa collègue diminuait le feu afin d'atteindre la température neutre de la potion celle qui permettrait d'atteindre la phase finale, la potion prit finalement sa couleur bleu pale caractéristique.

"-je crois que nous avons fini la potion, elle semble parfaite nous devrions la laissé a cette température encore 5 minutes pour permettre à tout les ingrédients de donner tout leur potentiel mais pas plus pour ne pas qu'elle vire au bleu foncé. "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Cours n°1 des 5èmes années   Empty
MessageSujet: Re: Cours n°1 des 5èmes années    Cours n°1 des 5èmes années   I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours n°1 des 5èmes années

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ¤ Cours #1 [1ère à 5ème année] - La Verveine ¤
» 1er cours: chiffre nominal et compagnie (année 3 et+)
» DCFM Cours n°1 ¤ Toutes années confondues ! ¤
» Les cours de techniques marchombres (1ère année) (RP inachevé)
» Cours de SCM 1 [6ème année]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Aeterna :: Fun :: Cours-